Voie sans issues (spoil)

Avis sur La Route

Avatar Jo_Maz
Critique publiée par le (modifiée le )

Si je vous racontais l'histoire d'une gentille famille qui lors de la "fin des temps" (?) venait à se séparer par la faute d'une mère peu courageuse, suicidaire, et d'un père jusqu'auboutiste affamé? Bienvenu sur La Route !
Saupoudrez le tout de quelques sujets mal abordés : Le Bien, le Mal, La famille, La mort, La survie, La clémence et la connerie.

Scénario pas assez creusé, un père et son fils sur la route de la survie, doivent échapper au cannibalisme. Voilà l'idée principale du film. Malheureusement le thème du cannibalisme n'est pas traité comme il devrait l'être, avec tous les enjeux qu'il comporte en une telle situation. Malgré les vraies questions du fils "Et si nous allions mourir de faim, ne mangerions nous pas de la viande humaine ? Pour survivre ? " Le débat s'arrête là. Pour Viggo c'est "NON".

L'ambiance est somme toute sombre, on pouvait s'y attendre, il y a quelque rare moment de beauté dans la désolation et on en trouve quelques un dans le film, tout n'est pas perdu. La réalisation ne se nourrit que de très peu de choses, si vous aimez avoir les chocottes passez votre chemin, vous vous êtes trompé de route ! De plus, la violence de la situation n'est pas exploitée, on se croirait parfois dans Fort Boyard, Le monde est peuplé de cannibales prêt à vous bouffer le cul et vous crevez de faim les gars ! Si ça c'est pas motivant ! Le film manque d’images chocs, comme celles de la cave qui recèlent de "proies humaines" en partie dévorées...

Quelques passages m'ont laissés songeur... C'était quoi cette pub Coca-Cola de 2min30 ??
"Tiens mon fils partageons cette canette de coca, tu verras c'est très bon, coca réunis les familles, même les plus modestes." Bref cet épisode m'a paru déroutant.

Et comme dans Titanic où oui il y avait bien de la place pour deux sur cette foutue planche Jack, pourquoi décident-ils de partir de la caverne d'Ali Baba, genre de bunker plein de bouffe, tout ça pour des bruits dans les aérations??? Je n'ai pas compris...

Et dernier moment à la gloire de la famille stéréotypée, jusqu'au bout du bout, la famille middle-class US est dans la place. Tu as perdu ton papa ? Viens avec nous ! Un père sympa, une mère compréhensive, deux gamins et un toutou ! Regarde ! Le bonheur est à portée de bras même à l'article de la mort. Dommage qu'il n'y ai plus d'essence sur la route, sinon ils lui auraient fait voir leur belle Chevrolet.

Bref tout ça pour dire qu'il n'y a pas grand chose à dire, c'est long, c'est pas rythmé, on se demande qui va mourir en premier, qui va être tenté de bouffer qui... Sinon rien. Viggo est juste, rien à redire, mais j'avais envie de donner des bouffes à son gosse tout du long ! Viggo, t'aurais du bouffer ton gosse ;)

J'aurais proposé un changement de scénario en quelques lignes.
> La mère est partie dans l'obscurité, on la crois morte mais non.
> Le père et le fils sont tiraillés par les problèmes du cannibalisme, un des deux cède à la tentation

Deux idées, un nouveau film !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 609 fois
4 apprécient · 2 n'apprécient pas

Jo_Maz a ajouté ce film à 1 liste La Route

Autres actions de Jo_Maz La Route