Au premier trou, Mann capote.

Avis sur La Ruée vers l'Ouest

Avatar Torpenn
Critique publiée par le

Un remake par Anthony Mann en couleur et scope du très chouette film de 1931, franchement, c'était difficile de rendre ça vraiment mauvais...
Déjà, l'idée de cet immense territoire ouvert à heure fixe et gratuitement aux dizaines de milliers de types qui rêvent d'un bout d'Oklahoma, c'est merveilleux en soi, et faudrait d'ailleurs songer à faire quelque chose d'un peu plus passionnant en partant de ça.

Et pourtant, à quoi ça tient... le film est un concentré de tout ce qu'il ne faut pas faire. Adieux les moments originaux et subtils, voilà que le scénario lamine tout avec ses gros sabots, transformant tout en moments de lourdeur, sans le panache et la gouaille de la première version.

C'est horrible quand même de voir comment on peut gâcher une histoire de la sorte...

Faut dire aussi, quel casting de cauchemar !

En lieu et place d'un Richard Dix impressionnant, nous avons droit à Glenn Ford, plus tout jeune de surcroît, et qui s'est fait une tête de pasteur presbytérien... comme bâtisseur d'empire, tout de suite, ça ne va pas marcher, question charisme il manque comme qui dirait quelque chose...

Maria Schell joue son ignoble épouse, à mille années lumière de la richesse du personnage d'Irene Dunne, elle est absolument insoutenable de bout en bout, massacrant par là les meilleurs moments du film précédent.

On se dit qu'Ann Baxter peut sauver les meubles, mais son rôle est réduit au néant, ramené à un personnage sans l'envergure du précédent et c'est triste comme tout.

Alors bien sûr, l'histoire, même charcutée de ses meilleures pointes reste regardable, il y a des types qui galopent, des chariots qui s'effondrent, des pionniers qui bivouaquent et des villes-champignons qui poussent, mais non, pas à dire, ce n'est vraiment plus la même chose...

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 778 fois
12 apprécient · 2 n'apprécient pas

Torpenn a ajouté ce film à 1 liste La Ruée vers l'Ouest

Autres actions de Torpenn La Ruée vers l'Ouest