Gay pride and prejudice

Avis sur La Rumeur

Avatar Torpenn
Critique publiée par le

Auto-remake par Wyler d'un film de 1936 avec Merle Oberon, Joel McCrea et Miriam Hopkins, que nous retrouvons ici en 1961 dans le rôle de la vieille tante excentrique.

Deux amies tiennent une école pour jeunes filles, une petite peste lance la rumeur d'une relation plus intime, et leur vie s'effondre. Dans ce film de 1961, tout le drame lié à l'homosexualité plus ou moins hypothétique des protagonistes peut paraître un petit peu désuet.

A noter l'importance toujours renouvelée du thème du mensonge dans la culture américaine, je ne vais pas répéter ce que je vous racontais un autre jour à propos de Dr House, mais ça apporte de l'eau à mon moulin... Faut jamais croire les gosses de toutes façons, avec eux, c'est toujours Outreau ou pas assez.

Dans ce film, nous retrouvons l'habituelle maîtrise du cinéaste, un rythme intriguant, une très jolie photographie noir et blanc et la présence des deux actrices principales qui suffit largement à justifier l'ensemble. Déjà, franchement, imaginer Audrey Hepburn et Shirley MacLaine lesbiennes... On se demande bien qui donc ce joli couple pourrait jamais déranger.

Shirley MacLaine, un an après la Garçonnière reçoit le rôle ingrat de la fille mal fagotée avec des cheveux improbables, mais n'arrive pas vraiment à s'enlaidir suffisamment pour oublier d'être elle-même, c'est à dire une des plus jolies choses que cette époque là ait pu proposer aux yeux du monde.

En face d'elle, Audrey Hepburn est comme d'habitude : merveilleuse de grâce, subtile, douce, élégante, belle à mourir.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1388 fois
49 apprécient · 3 n'apprécient pas

Torpenn a ajouté ce film à 8 listes La Rumeur

Autres actions de Torpenn La Rumeur