La conquête

Avis sur La Sainte-Victoire

Avatar Val_Cancun
Critique publiée par le

Une jolie surprise que ce film fort méconnu.
S'inspirant de l'affaire Michel Noir - Pierre Botton, François Favrat signe avec "La Sainte-Victoire" un divertissement intelligent, ce qui n'est pas si fréquent dans le cinéma français, en particulier lorsqu'il est question de la sphère politique.

S'éloignant autant que possible des clichés habituels et évitant tout manichéisme, le réalisateur français s'intéresse aux rouages de la politique locale, aux petites bassesses et aux grands dilemmes qui accompagnent l'accession au pouvoir, et à la difficulté de conserver ses valeurs et son intégrité au cours de son exercice.

"La Sainte-Victoire" dépeint le portrait de deux hommes qui ne sont ni spécialement corrompus, ni totalement irréprochables, joliment interprétés par deux acteurs pour lesquels je n'ai pourtant pas une admiration démesurée, Christian Clavier et Clovis Cornillac, qui sont ici saisissants d'humanité.
A vrai dire, c'est surtout Clavier qui convainc particulièrement, car si Cornillac ne démérite pas, j'ai toujours du mal avec sa gueule et ses mimiques (mais ça on va dire que c'est personnel).

Autour de ce duo, Favrat parvient à réunir un casting tout à fait impressionnant à l'échelle hexagonale, le moindre second rôle étant tenu par des visages connus : ainsi, Sami Bouajila, Valérie Benguigui, Michel Aumont, Marianne Denicourt ou encore Audrey Fleurot font partie de cette distribution XXL.
D'autre part, le réalisateur français révèle la comédienne Vimala Pons, qui crève l'écran dans l'une de ses premières apparitions au cinéma, et dont la carrière a totalement décollé depuis ce film.

Certes, on pourra pointer un certain nombre de maladresses et fautes de goût (le personnage de Doudou Masta, par exemple, pas crédible une seule seconde), ainsi que quelques facilités ; "La Sainte-Victoire" reste en effet un film grand public, avec un rythme soutenu et des rebondissements romanesques.
Mais l'ensemble reste à mon sens plutôt crédible, et la description des milieux concernés ne me paraît ni fantaisiste, ni caricaturale.

Dommage que le film n'ait pas trouvé son public, car il vaut mieux que sa note médiocre et que ses 5 ou 6 pauvres critiques sur le site.
S'appuyant sur une intrigue plaisante et des comédiens concernés, "La Sainte-Victoire" soulève un certain nombre de questions concrètes, sans renoncer à présenter la réalité avec un minimum de complexité : autant dire qu'un tel projet mérite indéniablement le coup d'œil.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 427 fois
2 apprécient

Val_Cancun a ajouté ce film à 5 listes La Sainte-Victoire

Autres actions de Val_Cancun La Sainte-Victoire