👉 20 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Ce film déborde d'énergie.
Les quatre interprètes sont toutes belles, incarnant chacune une image de la femme : la jeune mariée contre son gré, la femme maltraitée par son mari, la jeune veuve, la prostituée au grand coeur.
Les images sont colorées, quelques (beaux) clichés exotiques sur l'Inde.
Au delà du "plaidoyer pour la libération des femmes" (et le message passe bien), un film sympathique sur l'amitié féminine.

Mamzelle_Jeanne
6
Écrit par

Cet utilisateur l'a également ajouté à sa liste Les meilleurs films sur l'amitié féminine

il y a 5 ans

1 j'aime

La Saison des femmes
PhyleasFogg
8

Avant de vouloir devenir un homme, apprend à être humain

La Saison des femmes sonne comme un printemps où parmi la profusion de fleurs, de moments hauts en couleurs flirtant avec le kitsch de la demi mondaine , se niche un pamphlet vigoureux, un plaidoyer...

Lire la critique

il y a 6 ans

11 j'aime

La Saison des femmes
easy2fly
8

Les femmes sont l'avenir de l'humanité

Après Umrika en 2015, on a La saison des femmes dans nos salles. Le cinéma indien a beau être le plus prolifique du monde, ses productions sortent rarement en France. Bollywood a pourtant de nombreux...

Lire la critique

il y a 6 ans

8 j'aime

La Saison des femmes
Philippe_Lebraud
8

La femme est l'avenir de l'homme

De nos jours en Inde, loin de la ville... Cette indication est importante, cette histoire se passe au XXIème siècle, pas au XIXème.. Si les grandes villes indiennes permettent la modernité, aussi...

Lire la critique

il y a 6 ans

8 j'aime

Neruda
Mamzelle_Jeanne
5
Neruda

Neruda si, Neruda no ?

De Pablo Larraín, j'avais apprécié "No", film sur la campagne électorale du référendum par lequel le peuple chilien avait dit "non" à Pinochet. Dans ce nouveau film, le réalisateur évoque à nouveau...

Lire la critique

il y a 5 ans

10 j'aime

5

La Confusion des sentiments
Mamzelle_Jeanne
9

Tout est dans le titre

Deuxième nouvelle de Zweig pour moi, après "24 heures de la vie d'une femme". Sujet audacieux pour l'époque (peut-être même encore aujourd'hui ?!) : les rapports entre ce professeur et son élève,...

Lire la critique

il y a 5 ans

7 j'aime

3

Le Monde d'hier
Mamzelle_Jeanne
9

Européen

Sur les conseils de mon "éclaireuse zweiguienne", après quelques nouvelles, la biographie de Marie-Antoinette, j'ai entrepris la lecture de cette autobiographie de Stefan Zweig. Je connaissais le...

Lire la critique

il y a 5 ans

5 j'aime

9