La vérité à propos de Monsieur Grey

Avis sur La Secrétaire

Avatar Clara Le Poireau
Critique publiée par le

Malheureusement pour E.L.James, je suis tombée sur "La Secrétaire".
Au début j'étais tentée de le voir pour son apparente originalité : une bande annonce qui met en valeur un certain sens de l'humour qui laisse entrevoir peut-être un côté malsain ou en tout cas sur les bords pervers. Avouons le, l'affiche attise le regard d'un public particulier, la bande annonce en promet à un autre genre de public et enfin pour les plus audacieux, de découvrir que le film offre encore autre chose.
Sorti en 2002, je n'avais jamais entendu parler du film, sans doutes puisque j'étais un peu trop jeune pour entendre parler de BDSM, ou même un peu trop jeune pour ne serait-ce que pour DEVINER une scène de sexe au cinéma. En tout cas, malgré cela, aujourd'hui j'ai immédiatement pensé que ce devait être dut à l'affiche (les yeux de mes pauvres parents tellement innocents...) et la bande annonce qui n'en montre vraiment pas grand chose, juste assez. Et puis maintenant, à chaud après visionnage et en m'évertuant à prendre un peu de recul, j'essaie de me forger une opinion qui 'aurait pas été influencée par le récent "50 nuances de Grey" ( que je croyais novateur concernant le BDSM au cinéma "grand public").
Alors ce film est incontestablement à l'origine de "50 Nuances de Grey". Le manque de talent d'écriture d'E.L.James, sa manière de puiser ses sources dans des navets #Twilight et plus récemment faire les fonds de tiroir pour gonfler son salaire (déjà bien trop astronomique) aurait dut me mettre sur la piste. Il faut donc reconnaître en toute honnêteté mon erreur monumentale et mon manque de culture en LA CHOSE.
Donc pourquoi l'ai je aimé en fait? Et bien pour sa manière de peu en montrer en te laissant mariner. Sa façon de présenter L'AMOUR. Son sujet éminemment audacieux (oh putain que ça me plait). Le jeu des acteurs qui aurait dut donné l'exemple à Jamie Dornan et Dakota Johnson. Et il faut l'avouer, le succès qu'il n'a pas eu et aurait mérité me conforte dans l'idée que savoir bousculer et tirer sur la corde sensible des gens est une qualité. Les faire chier c'est juste jouissif (justement).

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 331 fois
1 apprécie

Clara Le Poireau a ajouté ce film à 1 liste La Secrétaire

Autres actions de Clara Le Poireau La Secrétaire