La Sorcellerie à Travers les Âges, par TarabasDarken

Avis sur La Sorcellerie à travers les âges

Avatar TarabasDarken
Critique publiée par le

Histoire d'expédier le positif, il est à noter dès le départ la qualité visuelle de ce long métrage, ainsi que son aspect de docu-fiction avant l'heure, qui est du reste extrêmement bien fouillé. Et la narration française de Jean-Pierre Khalfon, pour la version que j'ai regardé, est très convaincante.

MAIS! Pourquoi, avec un film de cet envergure et le champ des possibles que laisse présager son titre, s'être cantonné d'une part à la narration de deux époques (Moyen-Âge et époque contemporaine) et surtout d'avoir limité l'expression de la sorcellerie à l'aspect qu'il peut avoir d'avilissant pour l'être humain?
Avilissant pour ce qui est de la première époque en ce sens que la pratique de la sorcellerie n'est vue qu'à travers le prisme de la chrétienté qui ne concevait l'art de la magie que comme un péché passible de mort. De ce point de départ, ça torture, ça rase, ça brûle et ça rase à tout va. Et bien que les allusions au Diable soient visuellement superbes, on a l'impression que ça n'est que pour mieux enrober le fait que nos sorcières ne sont représentées que comme des femmes soumises à la volonté celui-ci, comme si elles ne pouvaient pas être auto-suffisantes et agir de leur propre chef.
Et avilissant pour ce qui est de la partie contemporaine dans le sens où cette fois la sorcellerie est vue à travers le prisme médical, et où il nous est alors expliqué qu'il s'agit d'une pathologie. La sorcellerie est carrément déniée, car il nous est donné à voir des femmes qui, selon des médecins, CROIENT être des sorcières sous les effets de l'hystérie qui les affecte. Il n'est alors plus question d'une pratique avérée, mais d'un délire de l'inconscient féminin.
Ainsi pour le réalisateur Benjamin Christensen, il semble qu'une bonne sorcière soit une sorcière morte, ou internée. Et occulter tout les autres enjeux de la sorcellerie est un manquement quand même assez déplorable pour un film de cette envergure.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 723 fois
2 apprécient

Autres actions de TarabasDarken La Sorcellerie à travers les âges