Entre sourire et larmes

Avis sur La Soupe aux choux

Avatar amjj88
Critique publiée par le (modifiée le )

Revoir les classiques, surtout ceux qui ont bercé mon enfance, reste une sorte de chemin de croix. Car si je rigole toujours autant avec la Septième Compagnie ou les Gendarmes, il y a certains films que je n'ai pu revoir fréquemment, et lorsque je les revois, c'est la grosse déception. J'attendais donc la Soupe Aux Choux dans cet esprit, en tendant le dos. Et pour cause, il figurait dans mes préférés, quand j'étais gosse. Pour ne rien arrangé, un visionnage aux environs de Noël aux alentours de mes quinze ans m'avait déjà bien fait tiquer, avec des effets spéciaux vieillissants et un humour bien ras des pâquerettes. Mais il y a un "mais".

Bien sur, dans ce genre de comédie, surtout avec De Funes et Jean Carmet, le rythme est toujours nerveux et le jeu des acteurs très dynamique. Pour autant, j'ai moins rigolé. Les séances de pètous sous les étoiles et les comiques de situations sentent l'humour bas de gamme. J'ai tiqué souvent devant la pauvreté de l'écriture et l'humour très "France Profonde" omniprésent. La plupart des gags sont franchement réchauffés et accusent leur âge en plus.
Quant aux passages avec la Francine, ils dénotent par leur côté larmoyant et inutile, malgré un De Funes absolument inattaquable.

Mais tout n'est pas à la déception, car le film assure quand même un divertissement de qualité avec quelques atouts de derrière les fagots.

Je pense qu'il faut essayer de s'affranchir de ce genre d'humour et oublier l'aspect terroir pour se concentrer sur l'ambiance, qui reste très plaisante.
Plaisante pour son décalage permanent entre le réel et l'imaginaire, dont "La Denrée" vient vous caresser dans le sens du poil, mais aussi pour ses dialogues nerveux et bien trouvés entre Le Glaude et Le Bombé. Il faut le concéder.
Par ailleurs, ce serait du parfait snobisme de ne pas reconnaître le talent des acteurs principaux, qui vous emmènent constamment vers quelques chutes bien senties, mais pas forcément évidentes à interpréter, vu la faiblesse de l'écriture.
Plaisante également pour cette satire gentillette de la société de consommation et du modernisme en général. L'air de rien, on peut voir dans cette comédie la défense (un peu maladroite, certes) d'un certain mode de vie, franchouillard et surtout axé sur des valeurs de partage, de pardon et de tolérance.
Ce qui m'a fait l'apprécier d'ailleurs, c'est qu'elle ne reste pas cantonnée sur l'incapacité des personnes âgées à s'adapter à leurs contemporains. Jean Girault montre avec une certaine tendresse que nos personnes âgées transportent dans leurs habitudes des valeurs de respect et de partage, qui s'effritent dans le versatile et le superflus. On l'oublie, mais on parle de cette génération qui a subit et vécu la Guerre, avec son cortège de violences et de privations. En plus d'être intemporel, ce discours est également trop rare au cinéma.
Côté technique, il y a deux écoles. Ceux qui voient le côté dépassé, et ceux qui savent passer outre. Mais ce n'est pas propre à "La Soupe Aux Choux."
Personnellement, j'apprécie, car le côté kitsch des effets spéciaux s'intègre de manière assez surprenante à la comédie, et donc quelque part à l'esprit léger du film. Je pense que c'était la volonté de départ, et je ne vois pas ce qu'il y a de choquant, en plus.
Dans cette veine, la musique sent bon les 80's, avec les grands succès de Vladimir Cosma et ses airs inoubliables. Non pas qu'ils soient particulièrement mélodieux, encore que, mais ils provoquent chez moi la nostalgie d'une époque. Celle des Grandes Figures du cinéma Français. (Bourvil, Carmet, Paul Prébois, Jean Yanne, Serrault, Dary Cowl, Coluche, et bien sur De Funes)
Ce cinéma souvent décomplexé et festif, survolté et en perpétuelle évolution. Ce cinéma également qui enterre l'humour merdique qu'on nous sert aujourd'hui à grand coup de marketing, et qui me ferait un bien fou.
Mais je pense surtout, pour revenir sur l'aspect vieillissant, qu'il ne faut pas oublier qu'il s'agissait avant tout d'une comédie et que l'aspect Science-Fiction n'était au final qu'un prétexte pour mettre trois génies de la rigolade dans le même film.
C'est d'ailleurs dans le triptyque Carmet / De Funes / Villeret qu'il faut voir le principal intérêt de cette oeuvre populaire. Le reste n'est que de l'enrobage bancal à mon avis. Tout est là. Les dialogues jubilatoires entre ces Trois acteurs, par l'intermédiaire de De Funes, sont une tranche majeure de mon enfance et d'un humour potache mais assumé.
Et c'est pour ça que j'aime ce film.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 451 fois
4 apprécient · 1 n'apprécie pas

amjj88 a ajouté ce film à 2 listes La Soupe aux choux

  • Films
    Cover Vieux, mais regardable

    Vieux, mais regardable

    Avec : Le Pont de la rivière Kwaï, Les Tontons flingueurs, 2001 : L'Odyssée de l'espace, L'Étoffe des héros,

  • Films
    Illustration MEILLEURES COMÉDIES

    MEILLEURES COMÉDIES

    Avec : Ladykillers, Shaun of the Dead, Quand Harry rencontre Sally, La Cité de la peur,

Autres actions de amjj88 La Soupe aux choux