👉 20 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

La source, c'est d'abord le miroir de Dieu.
Celui qui nous est proposé par Jesus sur la croix. Par Odin dans les violences qu'il déchaine.
C'est celui de la foi qui se montre sous un visage :
- naïf (la fille),
- aveugle (la paysanne Ingeri),
- bienveillant (le père),
- dévot et mystique (la mère).

Pour nous montrer toutes les formes de la foi, Bergman en utilisant un conte médiéval nous propose ainsi le film qui explore le plus le thème de Dieu et de la religion.

La source, c'est aussi le talent de Bergman dans l'art d'exploiter le Noir et Blanc.
Le clair obscur est sa marque de fabrique, que ce soit sur les scènes nocturnes d'intérieur ou les gros plans des visages.

La source, c'est évidemment une scène polémique comme le cinéma en a tant servi.

Le viol de la jeune Karin par des paysans miséreux


De nombreux auteurs ont senti la nécessité de mettre en scène l'acte et ses conséquences.
A commencer Kurosawa (Rashomon) ou encore Kubrick (Orange mécanique).
D'ailleurs, Bergman dira lui-même qu'il s'est inspiré maladroitement du réalisateur japonais.
Pour autant, le sordide a-t-il la même puissance lorsqu'il est suggéré ou montré ?

Pour finir, La source est donc surtout une déclinaison d'innombrables visages des principaux acteurs :
- Max von Sydow dans le rôle du père, dont le visage passera tout au long du film par moult émotions faciales,
- la jeune Birgitta Valberg, angélique et maligne puis ravagée et perdue,
- Gunnel Lindblom, paysanne inculte qui traduit pourtant si bien les tourments de l'âme.

En résumé, une oeuvre intéressante sous bien des points de vue.
Mais qui ne possède pas :
- la puissance que les films précédents Les fraises sauvages ou Le septième sceau
- l'inventivité des approches thématiques plus tardives telles que À travers le miroir ou Persona

Raider55
7
Écrit par

Cet utilisateur l'a également ajouté à sa liste Les meilleurs films d'Ingmar Bergman

il y a 8 mois

La Source
Sergent_Pepper
8
La Source

Le désordre et la foi.

Bien des films de Bergman peuvent être présentés comme des fables, dont la morale fluctue en fonction de son état d’esprit, plus ou moins ouvertement pessimiste. La Source est sans doute l’un de ses...

Lire la critique

il y a 4 ans

29 j'aime

8

La Source
corumjhaelen
10
La Source

Critique de La Source par corumjhaelen

Bergmanien acharné, La Source fait partie de ses quelques films du Maître que je classe juste en dessous de ces deux chefs d'oeuvre que sont Cris et Chuchotements et Personna, et nettement au-dessus...

Lire la critique

il y a 9 ans

23 j'aime

1

La Source
Gand-Alf
7
La Source

La passion d'une jeune pieuse.

Oscar du meilleur film étranger en 1961, "La source" d'Ingmar Bergman, inspiré d'une légende suédoise du quatorzième siècle, fut longtemps considéré comme une oeuvre mineure, le cinéaste lui-même...

Lire la critique

il y a 7 ans

20 j'aime

L'Élégance du hérisson
Raider55
5

1 chapitre sur 2

Ils sont des livres dont on se souvient toute sa vie. Mais avec un sentiment de satisfaction modéré, tiède. Celui-ci en fait partie. Et pourtant il était précédé d'une belle réputation - due à de...

Lire la critique

il y a 11 mois

9 j'aime

6

L'Âge d'or, tome 2
Raider55
8

Si beau et si frustrant à la fois

Ce tome de l'âge d'or est le 2nd de l'histoire et clôture donc magistralement cette quête de pouvoir médiévale. Son graphisme si particulier en est toujours la particularité. Au risque évidemment de...

Lire la critique

il y a plus d’un an

9 j'aime

Casino Royale
Raider55
5

Pastiche sous crack

Quelques mots pour rappeler que : - Ce n'est pas un film à regarder en famille. J'ai perdu mes 2 filles sur ce que je pensais être une oeuvre proche de la Panthère Rose. - Globalement ce film n'aura...

Lire la critique

il y a plus d’un an

8 j'aime

7