👉 On vous partage notre 1er bilan de la nouvelle version de SensCritique.
Continuez à suivre l'avancée du site sur journal de bord.

Ce film et les sensations que j'ai eues lors de la projection illustrent assez bien mes idées de mise en scène. Passons sur l'idée de base très bien présentée par le titre. Un homme décide d'utiliser un bébé et l'image de la paternité pour reconquérir une femme interprétée par Charlotte Le Bon. La première qui m'a mis de côté est la mise en scène des gags, notamment la parodie de Ghost. Le réalisateur place mal sa caméra et ainsi le gag fonctionne à moitié. Tous les gags concernant l'adaptation du héros au bébé ne sont jamais clôturés. Les développements sont courts, la mise en situation bancale et il n'y a aucune fin. Une question m'est venue en voyant ce film. Le réalisateur a-t-il vu Trois hommes et un couffin? Car même si il ne faut jamais s'interdire un sujet sous prétexte de précédents traitements, mais ne jamais oublier que des scènes ou le traitement de thèmes ont marqué des esprits. Il faut donc se positionner par rapport aux antécédents. La paternité non désirée et très maladroite a été touchante devant la caméra de Coline Serreau. Ici, elle n'existe pas. Est-il crédible de penser que les jeunes hommes ne connaissaient rien des enfants? Que le trentenaire mythique du cinéma français des années 2000 traîne des pieds devant les couches, soit. Mais peut -il être aussi ignorant?
Les seconds rôles n'existent pas. La durée explique peut être pourquoi ce film perd tous ses moyens. Il aurait fallu quelques minutes de plus pour prendre son temps.
Reste les yeux de Charlotte Le Bon... Quand la caméra les capte, alors aucun dialogue n'est nécessaire. Ils expriment toute la mélancolie de ce personnage délaissée et qui attend.
Graffiti
2
Écrit par

il y a 9 ans

La Stratégie de la poussette
cityhunternicky
2

Critique de La Stratégie de la poussette par cityhunternicky

La Stratégie de la poussette nous raconte comment un homme essaye de reconquérir son ex avec un bébé. Bon, comédie française oblige, il faut vouloir se taper du cliché ! Et ça, on s’en tape du...

Lire la critique

il y a 9 ans

7 j'aime

La Stratégie de la poussette
cineboy
8

Un homme et un couffin

Il était une fois, dans le paysage cinématographique français, un jeune acteur habitué des seconds rôles pas encore très connu, une ex-miss météo de Canal + et une chanteuse issue de la Nouvelle Star...

Lire la critique

il y a 9 ans

6 j'aime

La Stratégie de la poussette
Zogarok
4

Critique de La Stratégie de la poussette par Zogarok

Afin de reconquérir son ex, un jeune homme adopte »la stratégie de la poussette », s’entichant d’un bébé pour apparaître comme un papa sensible et responsable et comme un célibataire mature. Comédie...

Lire la critique

il y a 7 ans

4 j'aime

Quelque part entre les ombres - Blacksad, tome 1
Graffiti
8

Quelque part entre Mickey et Roger Rabbit...

Cette nouvelle année commence avec une relecture de la série Blacksad et ses 5 tomes. Donc hier soir, retour parmi les ombres. Le premier tome nous plonge dans un univers mêlant le faucon maltais et...

Lire la critique

il y a 8 ans

7 j'aime

Les Équinoxes
Graffiti
8

Critique de Les Équinoxes par Graffiti

Cyril Pedrosa publie, dans la collection Aire Libre, un roman dessiné, les équinoxes. L’expression BD n’est pas utile ici non par snobisme mais par observation. Pedrosa manipule le principe de bande...

Lire la critique

il y a 6 ans

5 j'aime

Les Bonnes Femmes
Graffiti
9

Les con-sommateurs

Claude Chabrol est un réalisateur consacré. Pourtant son début de carrière est parfois oublié. L'un de ses films les plus remarquables dénonce toute la société de la consommation. Il mélange...

Lire la critique

il y a 10 ans

5 j'aime