Pasteurisé

Avis sur La Symphonie pastorale

Avatar STEINER
Critique publiée par le

Avec la Symphonie pastorale Jean Delannoy a décidé de donner dans l’édifiant. En Suisse, dans un village de montagne, la fille d’un pasteur recueille une fillette aveugle. La tragédie douceâtre recevra le premier trophée du festival de Cannes et sera l’un des films visés par Truffaut quand il pilonnera – parfois à tort mais ici à juste titre- la « qualité française », et si on admire Michèle Morgan, on s’ennuie ferme devant le palot Jean Desailly.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 152 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de STEINER La Symphonie pastorale