Affiche La Tanière de la bête

La Tanière de la bête

(1973)

Joshuu sasori: Kemono-beya

12345678910
Quand ?
7.2
  1. 0
  2. 1
  3. 1
  4. 3
  5. 12
  6. 37
  7. 76
  8. 53
  9. 15
  10. 4
  • 202
  • 24
  • 250

Suite à son évasion, Nami, surnommée Sasori, est activement recherchée par la police. Elle leur échappe dans le métro, après avoir coupé le bras d'un inspecteur, et trouve refuge dans un quartier sordide, chez une prostituée.

Casting : acteurs principauxLa Tanière de la bête
Casting complet du film La Tanière de la bête
Match des critiques
les meilleurs avis
La Tanière de la bête
VS
Critique de La Tanière de la bête par MajorTom

Troisième partie de la saga de La Femme Scorpion, La Tanière de la bête est l'épisode qui s'affranchit le plus des codes instaurés par le premier opus. Le film quitte le milieu carcéral pour un décor urbain où l'on retrouve une Nami libre mais obligée de vivre comme une fugitive. S'il n'est pas question de cachot ici, la ville elle-même est assimilée à une prison. On le constate notamment à travers le personnage de Yuki, jeune femme pour qui notre héroïne...

3
Avatar real_folk_blues
5
real_folk_blues
Wonder bras

Dans ce troisième volet, Ito s’affranchit une fois de plus des murs du pénitencier pour bâtir une métaphore de l’emprisonnement encore différente de la précédente. Si dans le deuxième Sasori la liberté revêtait des allures de cadeau empoisonné —une illusion amère, ici la prison semble définitivement sociale. Mais si l’idée est indiscutablement pertinente, son illustration ne m'a pas autant séduit qu’auparavant. Pour ma part, ce troisième film accuse une baisse de régime assez conséquente.... Lire l'avis à propos de La Tanière de la bête

9 1
Critiques : avis d'internautes (7)
La Tanière de la bête
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Le scorpion et la putain

Loin de la claque reçue lors du visionnage de Elle s'appelait Scorpion, ce troisième volet n'est pas en reste question qualités. Malgré sa violence omniprésente et des scènes tout bonnement atroces (opération sans anesthésie, check ! Viol avec objet à connotation sportive, re check!), l'ultime trace que laisse le film en mémoire c'est la silhouette et le regard de Koji, et cette infinie... Lire l'avis à propos de La Tanière de la bête

2
Avatar Before-Sunrise
7
Before-Sunrise ·
Découverte
La jeune femme aux allumettes.

Si l'on excepte l'abandon de l'univers carcéral, peu de changements pour ce troisième volet qui reprend les mêmes ingrédients que précédemment, où les hommes sont tous des pourritures intégrales avides de sexe et de violence et où les femmes sont soit des victimes, soit des pouffiasses aussi cruelles que la gent masculine. Shunya Ito dirige Meiko Kaji pour la troisième fois dans son rôle... Lire l'avis à propos de La Tanière de la bête

8
Avatar Gand-Alf
7
Gand-Alf ·
Critique de La Tanière de la bête par AMCHI

Un peu déçu par les 2 premiers Femme Scorpion j'ai quand même regarder La Tanière de la bête qui contrairement aux autres se vautre quasiment dans une certaine médiocrité. Ici c'est du cinéma d'exploitation vraiment peu emballant à tel point que j'ai décidé de ne pas regarder les films suivants. Lire l'avis à propos de La Tanière de la bête

2
Avatar AMCHI
2
AMCHI ·
Critique de La Tanière de la bête par Pascoul Relléguic

Avec Sasori, on est toujours dans le paradoxe : du film d'exploitation avec des plans nichons racoleurs qui dénoncent pourtant les exactions envers la condition féminine. C'est donc la foire à l'inceste, la prostitution, l'avortement imposé, le tabassage par les flics (avec des kendoka !) ou les yakuza (avec viol au club de golf !), etc. Meiko Kaji est impériale dans son rôle de vengeresse... Lire l'avis à propos de La Tanière de la bête

Avatar Pascoul Relléguic
8
Pascoul Relléguic ·
Critique de La Tanière de la bête par Ygor Parizel

Quelle surprise ce troisième volet est bien supérieur aux deux précédents. La mise en scène est débarassée d'effets et de plans pour en garder que le meilleur, le scénario gagne en sobriété mais n'est pas moins transgressif et violent. Il y a un paquet de scènes carrément impressionnantes comme dans les égoûts ou la fin. Lire l'avis à propos de La Tanière de la bête

Avatar Ygor Parizel
8
Ygor Parizel ·
Toutes les critiques du film La Tanière de la bête (7)