Vivez toutes les émotions du cinéma avec Orange

Affiche La Tête haute

Critiques de La Tête haute

Film de (2015)

Malony qui mal y pense.

Franchement, d'une manière générale, je trouve que ce n'est jamais super facile de critiquer les films dits "sociaux" du point de vue de leur réalisme. Je veux dire, ce n'est quand même pas évident d'écrire que telle scène est "caricaturale", "trop éloignée de la réalité", "grossière" quand on ne baigne pas dans la situation. Donc, quand ça parle d'infirmières en colère, d'émigrants... Lire l'avis à propos de La Tête haute

50 8
Avatar Juddread
8
Juddread ·

Le voir pour le croire

Film d'ouverture au Festival de Cannes, La Tête haute ne vaut pas que pour sa jeune notoriété, pourtant déjà gratifiante. Le nouveau film d'Emmanuelle Bercot a l'audace d'aborder une thématique que très peu remarquée dans le cinéma, celui de la protection de l'enfance dans sa généralité, à travers le cas typique du parcours éducatif d'un jeune délinquant, qu'une juge des enfants et... Lire l'avis à propos de La Tête haute

29 12
Avatar langpier
6
langpier ·

L'enfant sauvage

Voilà un film dont je n'attendais pas grand chose et qui m'a très agréablement surprise. Pour un premier film en tant que réalisatrice, Emmanuelle Bercot tape très fort en s'emparant d'un sujet pas facile avec beaucoup d'humilité et de justesse. On avait déjà croisé des gamins difficiles dans "Entre les murs", mais là on est quand même un cran au dessus question délinquance. On y... Lire l'avis à propos de La Tête haute

19 10
Avatar Brune Platine
8
Brune Platine ·

La tête haute touche en plein cœur

Emmanuelle Bercot, artiste aux multiples facettes (actrice, réalisatrice, scénariste…) signe avec La tête haute le film qui fit l'ouverture au festival de Cannes 2015. La tête haute raconte le parcours éducatif de Malony, de six à dix-huit ans, qu'une juge des enfants et un éducateur tentent inlassablement de sauver. Dans le premier rôle et pour son premier rôle au cinéma on... Lire la critique de La Tête haute

19 2
Avatar Milady
7
Milady ·

Critique de La Tête haute par Gérard Rocher

Malony est un ado qui a la malchance d'être livré à lui-même depuis sa plus tendre enfance. Il vit avec sa mère Séverine et son petit frère. Le malheur de Malony est de manquer de repères car sa mère très jeune et pas très mature n'a jamais su lui en inculquer. Le juge pour enfants Florence... Lire l'avis à propos de La Tête haute

25 13
Avatar Gérard Rocher
6
Gérard Rocher ·

Buena vida social club

S’il est une qualité qu’on peut souvent trouver au cinéma français, c’est celle de l’authenticité : nombreux sont les films qui parviennent à proposer une incursion dans un milieu, en décrypter les enjeux – et souvent, les tensions tragiques – avec justesse. La tête haute s’inscrit clairement dans cette mouvance. Récit social à la limite du documentaire durant certaines séquences, le film... Lire l'avis à propos de La Tête haute

13 3
Avatar Sergent Pepper
6
Sergent Pepper ·

Itinéraire d'un enfant délaissé

Le dernier film d'Emmanuelle Bercot est vraiment un film "coup de poing". En effet, il brise tous les préjugés sur les délinquants, qui sont habituellement de préférence noirs ou rebeux, fumeurs de bédots, voire dealers. Là ce qui est conté, c'est l'itinéraire chaotique de Malony, élevé ou plutôt délaissé par... Lire la critique de La Tête haute

17 9
Avatar Elsa la cinéphile
8
Elsa la cinéphile ·

Un carré et une trajectoire

D'abord, un carré d'acteurs formidables : Deneuve, Magimel, Forestier, Paradot. Deux femmes, deux hommes Quatre âges de la vie : 60 ans, 40 ans, 30 ans et 15 ans Quatre acteurs aux parcours différents : Catherine Deneuve, actrice emblématique du cinéma français, Benoit Magimel, plus de 50 films au compteur, Sara Forestier, surdouée de sa génération et certainement... Lire l'avis à propos de La Tête haute

12 6
Avatar Théloma
7
Théloma ·

Peau Lisse

Malgré une intention louable et un casting impliqué (Benoit Magimel en tête suivi de Rod Paravot et Catherine Deneuve), La Tete Haute s'enfonce dans la caricature. Outre les dents jaunes poussin de Sara Forestier, le film ne réussit pas à capter l'attention et le propos voulu. Le scénario roule dans la démonstration et la répétition, à tel point que la morale de certaines scènes nous fait... Lire l'avis à propos de La Tête haute

15 5
Avatar Eclxpse
4
Eclxpse ·

Bercot, réalisme humaniste

L'auteure s'inscrit dans la lignée des Pialat, Dardenne et Kéchiche, pour ne citer que les plus récents, relevant d'une filiation esthétique pratiquement aussi ancienne que le cinéma, et qui vise à dépeindre la réalité la plus crue, dans une forme parfois proche du documentaire. Elle nous plonge dans le cheminement d'un jeune adolescent délinquant, Malony, qui vient de voler une... Lire l'avis à propos de La Tête haute

11 1
Avatar Zitto
7
Zitto ·