Un film aérien qui ne décolle pas.

Avis sur La Tour au-delà des nuages

Avatar G_Savoureux
Critique publiée par le

Comme souvent dans les longs métrages japonais, la simplicité apparente de l'histoire cache en réalité un nombre de niveaux de lecture bien plus intéressant.

Oui, mais voilà. Si on peut facilement se laisser subjuguer par l'esthétique générale du film (un côté aérien et lumineux propre aux travaux de Makoto Shinkai), de nombreux points faibles viennent plomber le résultat final.
On pense aux personnages, dont le design ne semble pas avoir profité de la même attention que les arrières plans (splendides), qui pennent à devenir attachants. Ils ont un côté froid, anonyme, et au final peu touchant. Ils sont aussi porteurs de traits de caractère déjà vu, trop évidents, pas assez travaillés (la fille timide, l'amoureux silencieux,...)
On peut aussi parler du script général qui parait relativement malhabile. En ce qui concerne le rythme, par exemple, on sent une sorte de déséquilibre entre une introduction qui reste trop longue par rapport à ce qu'elle apporte concrètement à l'histoire. A l'inverse, on trouve par la suite de nombreux indices pas suffisamment bien livrés, pas assez clairs, ou simplement pas assez liés à l'histoire d'amitié qui occupe le premier plan.

C'est d'autant plus frustrant que certaines des pistes lancées me paraissent extrêmement intéressantes, comme lorsque le réalisateur fait dire à sa protagoniste quelque chose comme : les mondes parallèles sont les rêves de notre univers.

Bref, beaucoup de promesses, tant esthétiques que scénaristiques, mais trop de lacunes pour que l'ensemble puisse décoller.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 2194 fois
32 apprécient

G_Savoureux a ajouté ce film d'animation à 1 liste La Tour au-delà des nuages

  • Films
    Illustration anima mundi

    anima mundi

    Avec : Le Château ambulant, Cowboy Bebop, le film, Le Tombeau des lucioles, Innocence : Ghost in the Shell 2,

Autres actions de G_Savoureux La Tour au-delà des nuages