♩ Connaissez-vous le nom de ce sombre justicier ? Pistolero ! Pistolero ! ♪

Avis sur La Tour sombre

Avatar Sυℓℓყ
Critique publiée par le

Oui j'ai évité le "sombre héros" c'était un peu trop facile...

En sortant de ma séance du mal nommé La tour sombre j'étais un peu paumé, je me demandais quel était mon avis sur le film incapable de savoir si j'avais aimé ou non...
Bon au final j'ai aimé mais j'émettrai quelques réserves tout de même, le film n'est pas exempt de tout défaut, sa plus grosse lacune est en fait le manque de profondeur de l'histoire.
Je pense que le film aurait été génial avec une demi heure en plus.

L'histoire est très intéressante, j'ai beaucoup accroché avec cet univers partagé entre deux mondes, je trouve simplement que les personnages ne sont pas suffisamment travaillés pour qu'on se sente impliqués émotionnellement, mais ça n'empêche pas que j'ai aimé les trois personnages principaux, déjà parce que deux d'entre eux sont interprétés par Idris Elba et Matthew McConaughey qui sont tous les deux des pointures, et en plus leurs personnages ne manquent pas de charisme:
Walter alias l'homme en noir, ce mec sadique qui contrôle l'esprit des gens et qui est aussi pyromane, en gros il veut contrôler son monde et n'a aucune pitié dans ses actions pour y arriver.
Quant à Roland (Idris Elba) c'est un pistolero, il est le dernier même et après tant de pertes on sent que le mec a baissé les bras sur sa mission principale, à savoir protéger La Tour sombre, il ne vit plus que pour se venger de l'homme en noir, c'est un homme assez amer et distant.
Sa rencontre avec Jake va le changer petit à petit, Jake (campé par Tom Taylor) est un enfant à problèmes, enfin c'est ce que pense tout le monde car seul lui est doté d'un shining qui lui permet de savoir qu'il existe d'autres mondes, il fait des rêves où il voit Roland et Walter et sa capacité lui vaudra d'être pourchassé par ce dernier... Cet enfant fait preuve de beaucoup de courage tout au long de l'histoire et on s'attache bien à lui.
Le seul problème pour moi c'est que leurs passés à chacun est un peu passé à la trappe et auraient mérité d'être plus mentionnés...

Ce qui est dommage également c'est qu'on nous parle de monstres qui pourraient envahir L'entre-deux-monde (le monde parallèle où est situé La Tour sombre), mais on en voit un ou deux pendant deux minutes et puis plus rien...
Pareil j'ai pas vraiment compris pourquoi "les méchants" n'avaient pas de visages et qu'ils s'en faisaient coudre un du coup...
En fait, c'est l'inconvénient de vouloir retranscrire une histoire qui paraît assez complexe et longue en seulement 1h35, je dis ça parce que je n'ai pas lu les livres. J'espère qu'il y aura une suite mais c'est pas sûr si le film bide (comme ça en a l'air)...

En conclusion je dirais que le film a un très fort potentiel qu'il n'exploite pas suffisamment, en approfondissant son scénario et ses personnages le film serait facile à 8 pour moi, j'aurais aimé qu'il soit limite plus sombre ou plus violent, ça aurait été un petit plus.
Le titre La Tour Sombre ne convient pas vraiment pour moi, on ne la voit que très peu au final, et même si elle a son importance j'aurais préféré comme titre Le Pistolero...

Je ne tue pas avec mon arme...
Je tue avec mon cœur.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1039 fois
24 apprécient · 2 n'apprécient pas

Sυℓℓყ a ajouté ce film à 5 listes La Tour sombre

Autres actions de Sυℓℓყ La Tour sombre