Avis sur

La Traversée de Paris par DamNation

Avatar DamNation
Critique publiée par le

Bourvil fait son corniaud, Gabin commence sa carrière de patriarche bourru, De Funès fait du De Funès. On rit jaune de cette aventure nocturne qui nous montre les différentes postures du peuple face à l'occupation allemande. Seul bémol du film : la dernière scène qui ôte (et ce fut sans doute rajouté exprès) le côté dramatique de ce qui aurait dû à mon sens être la vraie fin.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 65 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de DamNation La Traversée de Paris