Affiche La Vallée perdue

Critiques de La Vallée perdue

Film de (1971)

  • 1
  • 2

Une vallée de larmes

C'est sans fin. Depuis que le monde est monde. Pour un bout de bidoche, un endroit pour dormir ou la voix tonnante d'un quelconque Messie. Cette goutte de sang inépuisable qui perle depuis des siècles sur notre beau caillou bleu. Le sauvage et éternel recommencement de la bêtise comme une malédiction chevillée à la nature humaine. La guerre comme une fatalité, la triste finalité d'un simple... Lire la critique de La Vallée perdue

41 14
Avatar Ze Big Nowhere
9
Ze Big Nowhere ·

Le vice dans la vallée

On reproche souvent aux mauvais films d’avoir un scénario qui tient, selon la formule consacrée, sur un post-it. Sans se rendre compte que ce n’est pas le critère déterminant. Nombre de chef d’oeuvre s’appuient sur une trame dont l’épaisseur leur permettrait de passer entre un mur et une affiche. La vallée perdue entre de plain-pied dans cette catégorie. Comment faire plus simple que son sujet:... Lire la critique de La Vallée perdue

44 8
Avatar guyness
8
guyness ·

La peste et l’Eden.

La vallée perdue commence comme Conan le Barbare : une immersion dans cet âge ancestral fondé sur la violence, où le rapport à l’autre se résume au viol, au fer et aux flammes. Encadrant le récit, deux séquences d’apocalypse humaine dressent un tableau très breughélien de l’Histoire : la foule se broie et s’amoncelle en charniers, tandis que les survivants attendent que la famine ou la peste... Lire la critique de La Vallée perdue

29 9
Avatar Sergent Pepper
8
Sergent Pepper ·

Captain Caine Vs Professeur Sharif

Il y a des oeuvres qui même après plusieurs décennies continuent de faire parler d'elles à travers analyses, articles, référence ou hommages parfois à tort souvent à raison mais il y a un cas bien plus incompréhensible. Découvrir un film qui a tout pour servir d'exemple dans les écoles de cinéma, qui pourrait être décortiqué de la première scène, ce crucifix divisé en deux qui laisse place à un... Lire la critique de La Vallée perdue

25 10
Avatar Gwimdor
8
Gwimdor ·

Nihiliste et machiavélien

J'ai pris connaissance de ce film à la lecture d'une critique de Black Death, sur le site Devildead. J'avais apprécié la façon dont le film de Christopher Smith était parvenu à nous plonger dans la religiosité du Moyen Age. A ce sujet, le chroniqueur de Devildead parlait d'un film similaire qui semblait supérieur, The last valley, réalisé par James Clavell en 1970. Je n'ai pas été déçu par ce... Lire l'avis à propos de La Vallée perdue

21 5
Avatar gallu
9
gallu ·

Chef d'oeuvre oublié

Auteur de best seller comme Shogun et Taipan (ayant fait l'objet d'adaptations télévisuelles et cinématographique), l'écrivain James Clavell s'attelle à la réalisation de son propre film en 1970. Le prolifique auteur ne conçoit cependant pas son scénario lui-même, préférant s'appuyer sur une nouvelle de JB Pick, qu'il retravaille ensuite à sa sauce. Plombé par des problèmes de financement durant... Lire la critique de La Vallée perdue

16 2
Avatar Palplathune
9
Palplathune ·

Méconnu

James Clavell n'est sans doute pas un très grand cinéaste mais c'est incontestablement un grand scénariste et un homme cultivé. Ainsi dans ce passionnant long métrage, on rencontre aussi bien une restitution bien comprise des analyses historiques d'un Machiavel (le capitaine joué par M. CAINE a tout à fait l'esprit et le sens politique d'un condottiere italien des "Histoires Florentines" )... Lire la critique de La Vallée perdue

10
Avatar steka
8
steka ·

La foi dans les baskets

Ils se battent comme des chiens dans ce film. C'est cru, c'est sale ; cela donne un ton réaliste ou tout au moins différent de ce que l'on voit habituellement. Mais ce film de manière générale est un peu différent de ce que l'on voit habituellement dans le genre. Le scénario est plutôt bien écrit : les personnages principaux sont bien définis, leurs interactions pleines de subtilités.... Lire la critique de La Vallée perdue

7
Avatar Fatpooper
9
Fatpooper ·

Une bande de barbares réfugiée en Eden

Bavière, 1618, l’Europe est meurtrie par la peste et envenimée par une fanatique guerre sanglante entre protestants et catholiques. Barbares, mercenaires, gouvernements, armées, églises et bandits organisent et subissent avec leurs peuples une abominable soupe de bigoterie, dogmes tragiques, violences et croyances suicidaires, alliances cupides, et éternelles traitrises et hypocrisies... Lire la critique de La Vallée perdue

5
Avatar etiosoko
8
etiosoko ·

Dis moi en qui tu crois ...

En un premier quart d'heure d'un glauque absolu, James Clavel pose d'emblée l'ambiance sans cesse changeante de la vallée perdue, réflexion acerbe sur la nature humaine, ses croyances et le potentiel de manipulation qu'elles engendrent. Le message est véhiculé par deux hommes que tout semble opposer. Le premier est un soldat sans foi ni loi, tuant sans remord lorsque l'acte est nécessaire, alors... Lire la critique de La Vallée perdue

6
Avatar oso
7
oso ·
  • 1
  • 2