Affiche La Valse dans l'ombre

Critiques de La Valse dans l'ombre

Film de (1940)

L'évanescence du sublime

C’était du temps où l’amour était sacré, pur, au dessus de toute corruption. Myra et Roy s’aiment d’un amour fou, dans les temps troublés de la première guerre mondiale. Myra est une belle et adorable jeune danseuse, qui pourtant fait preuve d’un brin de défaitisme à l’égard de la vie et de ce qu’elle peut lui apporter. Elle va néanmoins placer toute sa foi en cet amour, même s’il lui apparaît... Lire la critique de La Valse dans l'ombre

28 44
Avatar Melly
10
Melly ·

Perdu entre deux rives

Il m'aura fallu un peu de temps pour encaisser le coup, groggy que j'étais après que le mot "fin" fit son apparition à l'écran... De toute évidence, il y avait bien longtemps qu'un film ne m'avait pas fait cet effe, un mélodrame de surcroît. C'est seulement au bout de quelques secondes, de quelques minutes, à moins que ce soit au bout de quelques heures (je ne saurais le dire avec exactitude)... Lire la critique de La Valse dans l'ombre

26 4
Avatar Kalopani
9
Kalopani ·

Tu te souviens de ce pont, dis, chérie ?

J'expliquais à l'occasion de ma critique du "narcisse noir" que le propre d'un grand film est de réunir le fond et la forme. Cette valse des ombres, sans réfuter ce premier axiome, permet d'en ajouter un deuxième. Le propre d'un grand film est AUSSI de pouvoir présenter des éléments qu'on détesterait habituellement dans une production tout-venant, et en faire quelque chose de prodigieux (c'est... Lire l'avis à propos de La Valse dans l'ombre

43 5
Avatar guyness
9
guyness ·

Critique de La Valse dans l'ombre par Biniou

C'est un peu (beaucoup) le plus beau et le plus triste film du monde, sorte de manifeste du mélodrame hollywoodien. Film de guerre ou l'on ne voit pas la guerre, film social ou l'on ne voit pas la société et bien sur film d'amour ou l'on ne voit que ça. Un homme accoudé à un pont se remémore l'histoire d'amour de sa vie... Je n'arrive pas à trouver les mots pour parler de ce film, je ne veux... Lire la critique de La Valse dans l'ombre

17 12
Avatar Biniou
10
Biniou ·

Un Amour absolu

Un être en pleine jeunesse, beau et pur mais déjà marqué par un certain défaitisme, c'est ainsi qu'apparaît Myra, jolie danseuse rencontrée lors d'un raid aérien, sur le pont de Waterloo Bridge (titre original) à Roy, fringant capitaine britannique prêt à se battre contre les Allemands. C'est la guerre, on est en 1917 et il part : elle le croit mort. Histoire bouleversante d'un amour absolu où... Lire la critique de La Valse dans l'ombre

34 23
Avatar Aurea
9
Aurea ·

Un mélo magnifique

Maria (Myra en VO) et Roy, un noble capitaine de l'armée et une danseuse de ballet, se rencontrent dans des circonstances dramatiques sur le Waterloo Bridge mais le coup de foudre les frappe violemment. Ils s'aiment mais le destin se ligue contre le Grand Amour. La guerre va venir déjouer leurs projets et le destin se jouer d'eux. Un mélo magnifique avec une Vivien Leigh dans un de ses plus... Lire l'avis à propos de La Valse dans l'ombre

12 3
Avatar Rawi
8
Rawi ·

Casse-toi tu pues et valse à l'ombre

En quête de chef-d'oeuvre, je trouvai un jour, avec le plus grand étonnement, le DVD de la Valse dans l'ombre à un prix exagérément abordable alors que je venais quelques jours plus tôt de formuler le souhait de le visionner. Comprenez bien que ce fut là le destin, qu'une force supérieure de la cinéphilie m'avait mené jusqu'à ce bijou dans le but express que je répande la bonne parole que voici... Lire l'avis à propos de La Valse dans l'ombre

11 25
Avatar King-Jo
10
King-Jo ·

Critique de La Valse dans l'ombre par Teklow13

Le pont de Waterloo est le cœur du film de LeRoy. Son utilisation est récurrente et centrale, et apparaît presque uniquement métaphorique, comme le reflet tragique de cette histoire. Le Waterloo Bridge c'est d'abord là, durant la première guerre mondiale, que se rencontrent Roy, officier britannique, et Myra, ballerine. Des sirènes retentissent, la foule s'agite, ils se croisent, c'est le coup... Lire l'avis à propos de La Valse dans l'ombre

8 3
Avatar Teklow13
9
Teklow13 ·

The river of a memory.

C’est une véritable déflagration. Un récit qui nous saisit de la première à la dernière seconde. Une histoire qui s’ouvre et se ferme sur un pont, véritable témoin triste du temps. Sur un fondu enchaîné sur un visage, nous voilà convié au sein d’un souvenir. Celui de Roy, un officier britannique de la seconde guerre, traversant le Waterloo bridge (qui donne son nom au titre original) un... Lire l'avis à propos de La Valse dans l'ombre

2
Avatar JanosValuska
9
JanosValuska ·

La Valse dans l'ombre

Réalisé par Mervyn Leroy, injustement oublié en France par la nouvelle vague et leur politique des auteurs, La Valse dans l'ombre est un mélodrame d'une beauté indéniable, au style épuré, où l'amour est plus important que tout. Londres 1917, Myra (Vivien Leigh) tombe amoureuse de Roy (Robert Taylor), un officier, sur le pont de Waterloo Bridge pendant un raid aérien. Plus tard, l'armée... Lire la critique de La Valse dans l'ombre

6 1
Avatar claudie_faucand
9
claudie_faucand ·