J'suis pas cinéaste, j'suis rappeur !

Avis sur La Vengeance

Avatar Wayne
Critique publiée par le

On était bien là, trankiltavu, gros !
Pizza bien junk et smartphone en mains pour LT notre visionnage du buzz du moment : "La Vengeance" ! Nous n'avons pas été déçus. Obligés de doubler le temps de notre séance privée à cause des fous rires, et notre envie de faire partager notre analyse au monde. (5 followers)
"La Vengeance" c'est quoi , C'est un type de la cité grave vénère d'être allé en zonzon. Y'a son pote aussi qui est vénère. Mais y'a aussi un ancien flic (qui est skin - au passage), et lui, devinez quoi ? Il est vénère aussi. Bref ça fait plein de gens qui veulent se venger. Mais ça fait pas une histoire. Bon passons le fait qu'on comprend pas grand chose (sûrement du au fait que l'ingé son a placé les micros dans son intestin grêle), "La Vengeance" vaut allégrement le détour pour les amateurs de navets cuits et de torture mentale. Cet Objet Filmique Non Identifié n'est pas parrainé par le Bescherelle ; on trouve des fautes aussi bien dans les sous-titres ("condanne le rascisme"), sur les t-shirts et dans la bouche des comédiens ("t'as les journals"). Comédiens qui n'en sont pas vraiment d'ailleurs. Un film de potes. Preuve en est la fille qui joue la juge au Tribunal, une sorte de cagole qui doit à peine avoir le Bac blanc. Mais le racisme, c'est mal. Et la vengeance, c'est... Bin ça on sait pas par contre.
Pour les spectateurs en recherche d'expérience parallèle et psychologiquement armés, je vous recommande d'aller au bout du film. Déjà vous aurez le loisir d'assister à des perles de faux raccords (tatouages de croix gammées faits au feutre à l'eau, blessure qui change de côté...), des scènes hallucinantes (Morsay qui tombe de nulle part dans le cadre, ou mieux la scène au restaurant "chic" à 700 ou 600 euros le déjeuner - on n'a pas bien compris car les maths ont rejoint l'orthographe dans la case "pas le budget pour"). Mais surtout vous resterez jusqu'à la fin pour l'ultime punchline de ouf qui va te démonter la tête tavu !
Réalisation degré zéro. Répliques "cultes" degré 1000 !
Bref, Morsay fait son film de cité, une belle bouse pleine de vide qui va encore enfoncer les banlieues sensibles dans une imagerie alakon à faire bander le FN. Hormis "La Haine" de Kassovitz, rien n'a été fait de potable sur le sujet. "La Vengeance" n'est qu'un étron filmé le dimanche entre potes qui se prennent pour "Scarface" et trouvent ça cool. Le résultat a tout l'effet contraire de ce qui aurait été louable : montrer la vie quotidienne, la misère de certains coins.
A moins que ça soit du 42e degré à la Poelvoorde et que j'ai rien compris !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1019 fois
2 apprécient · 2 n'apprécient pas

Autres actions de Wayne La Vengeance