Vivez toutes les émotions du cinéma avec Orange

Affiche La Vénus à la fourrure

Critiques de La Vénus à la fourrure

Film de (2013)

Critique de La Vénus à la fourrure par Gérard Rocher

Thomas est un metteur en scène peu chanceux car toute la journée il n'a cessé de faire passer des auditions afin de trouver une comédienne pour sa nouvelle pièce : une adaptation très personnelle de "La Vénus à la fourrure". Alors qu'il s'apprête à rentrer chez lui bredouille, Wanda arrive en retard, trempée par la pluie. La jeune femme d'une vulgarité sans pareil insiste pour se faire... Lire la critique de La Vénus à la fourrure

49 34
Avatar Gérard Rocher
9
Gérard Rocher ·

Quand "Je" est un "Jeu"...

Polanski est un réalisateur aux multiples facettes. Ici, dès les premières minutes, avec cette avancée dans la pluvieuse avenue parisienne jusqu'à l'entrée du théâtre on est dans le mystère. L'apéritif juste avant l'entrée en matière. On suit on ne sait trop quoi, une force, un esprit qui nous précède jusqu'à la porte de ce théâtre. Nous sommes dans le Polanski du Locataire ou de la jeune fille... Lire la critique de La Vénus à la fourrure

49 6
Avatar Rawi
8
Rawi ·

My world is your stage

Lorsque Polanski s’empare de La Vénus à la fourrure, c’est tout un programme qui s’annonce, et nul doute que les attentes sont grandes. Dans l’esprit de son opus précédents, il choisit donc la médiation du théâtre pour traiter le sujet, et c’est sans doute le parti-pris le plus séduisant de son film. Huis clos à deux personnages, dans un décor qui ne cesse de rappeler l’artificialité de toute... Lire l'avis à propos de La Vénus à la fourrure

46
Avatar Sergent Pepper
8
Sergent Pepper ·

Avec ma verge je la frappais, et ma nue, elle saignait

(Petite touche introductive: mater un film traitant de perversion, de fétichisme et de sadomasochisme aux côtés d’un des plus grands adorateurs vivant du genre (je veux bien sûr parler de Kenshin, mon Pikachu-fait-homme... enfin, homme… techniquement), est forcément un exercice aux frontières de la lubricité. Et ceci, l’avant-veille de se farcir le Lars Von Trier un 1er Janvier. Tordus et... Lire l'avis à propos de La Vénus à la fourrure

46 12
Avatar guyness
8
guyness ·

Une leçon de relecture et de cinéma

Je l'attendais de pied ferme , comme sur l'affiche, ce nouveau Polanski après un Carnage sympathique mais quelque peu convenu , nous retrouvons dans La Vénus à la Fourrure l'esprit même des meilleurs films de Polanski donc 10 étoiles pour ce film auquel on ne changerait rien. Polanski a dit avoir beaucoup ri pendant la lecture de La vénus à la fourrure de Sacher-Masoch comme quoi le thème du... Lire l'avis à propos de La Vénus à la fourrure

30 15
Avatar Ligeia
10
Ligeia ·

Doux homme en colère.

Un huis-clos est un exercice de style périlleux car en cantonnant l’intrigue à un seul lieu il faut être capable d’offrir au spectateur un propos suffisamment profond pour ne pas l'ennuyer. Parmi les monuments du genre, on ne peut que citer en premier le monumental 12 hommes en colère qui impose au spectateur une réflexion des plus intéressantes. Bien entendu, le film repose... Lire la critique de La Vénus à la fourrure

29 3
Avatar La-Li-Lu-Le-Lo
8
La-Li-Lu-Le-Lo ·

Genre!

Il fallait bien clôturer cette année filmique, faire comme si tout n'était pas un éternel recommencement, ou plutôt une suite sans fin. Marquer un début, marquer une fin. Voilà donc le dernier film que j'aurais vu au cinéma en 2013. Polanski aurait voulu faire un film pour moi, il n'aurait guère pu faire mieux. Enfin si, il nous aurait offert d'une belle manière le derrière d'Emmanuelle...... Lire l'avis à propos de La Vénus à la fourrure

46 20
Avatar Kenshin
9
Kenshin ·

Critique de La Vénus à la fourrure par Truman-

La Vénus à la fourrure n'est pas un film facile a critiquer, car c'est le genre de cinéma qui se fait rare, et quand on le voit on se sent un peu perdu, fasciné et tant d'autre chose en même temps . C'est un bon film, surement un chef d'oeuvre pour de nombreuses personnes mais j'ai bien un reproche a lui faire, sa durée . Non ce n'est pas forcément long mais c'est très redondant au bout d'une... Lire la critique de La Vénus à la fourrure

19
Avatar Truman-
7
Truman- ·

Quand le masochisme peut rendre deux acteurs habituellement mauvais vraiment très bons !!!

Adapté d'une pièce qui est elle-même adaptée d'un roman de Leopold von Sacher-Masoch, qui est au masochisme ce que le Divin Marquis est au sadisme, La Venus à la fourrure permet une nouvelle fois au réalisateur Roman Polanski d'aller dans le domaine où il est le plus talentueux, où il est un des plus talentueux... Lire l'avis à propos de La Vénus à la fourrure

9 2
Avatar Plume231
7
Plume231 ·

Honni soit qui mâle y pense

De Polanski, je n’attendais finalement plus grand-chose, et me voilà surpris tout à coup, et même surpris tout court. Depuis Le pianiste, le bonhomme n’a fait que me décevoir (sauf qu’on n’en a cure, dirons beaucoup), et avant également lors de cette décennie 90 où il enchaîna désillusion (Lunes de fiel) et déconvenues (La jeune fille et la mort, La neuvième porte). Dans la lancée du famélique... Lire la critique de La Vénus à la fourrure

10 2
Avatar mymp
7
mymp ·