Système judiciaire à la française...

Avis sur La Vérité

Avatar Redzing
Critique publiée par le

Inspiré d'un fait divers, "La Vérité" raconte le procès de Dominique, une jeune femme ayant abattu un ancien amant. Alors que l'accusation insistera sur sa personnalité égoïste, volage, et aguicheuse, la défense tentera de démontrer ses sentiments et de plaider le crime passionnel. Le tout sous la forme de flashbacks, un procédé encore assez original à l'époque.

"La Vérité", c'est d'abord une peinture à la fois précise et acerbe du système judiciaire : juges moralisateurs, avocats adeptes des effets de plaidoirie, magistrats froids, témoins peu fiables, et journalistes aux dents longues à l'oreille affutée. Cet aspect du film est notamment porté par Paul Meurisse et Charles Vanel, tout deux excellents en adversaires roublards du barreau.

Mais le cœur du film est bien sûr une histoire d'amour tragique, intéressante, et centrée sur une jeune femme plus ambigüe qu'elle n'y parait au premier abord. Celle-ci est incarnée par une Brigitte Bardot en grande forme, à la fois allumeuse sexy et sensible au grand cœur. Henri-Georges Clouzot nous gratifie ainsi de nombreuses scènes touchantes, et parvient à rendre attachant un couple pourtant tumultueux et peu exempt de défaut. Une réussite.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 16 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Redzing La Vérité