La LOOOOOOONNNNNNNGUE vie d'Adèle

Avis sur La Vie d'Adèle : Chapitres 1 et 2

Avatar Tovaritch
Critique publiée par le

Triple palme d'or à Cannes, double polémique (venant des techniciens puis des actrices, en particulier Léa Seydoux), une presse unanime pour qualifier le film de chef d'oeuvre : voilà qui aura suffit à faire parler de lui ce film durant les mois qui le séparent de sa projection à Cannes et sa sortie en salle. Bref, difficile de ne pas entendre parler de ce film. Et comme tout curieux (pigeon ?) qui se respecte, je me suis lancé.

Un ticket pour la Vie d'Adèle s'il vous plaît. Tarif étudiant oui. Merci beaucoup. (elle n'a pas vu le Subway que je cachais dans mon sac, allelujah).
J'arrive pile à l'heure, une bande annonce, et c'est parti mon kiki. Parti pour 3h de film. Enfin 2h59. Mais j'ai mon petit Poulet Terriaki 30cm. Calcul rapide : 1cm à manger toutes les 6 minutes.
10 minutes plus tard, plus de Subway. J'ai soif, et j'ai rien à boire. Qu'est ce que je raconte là ?? On se remet dans le film, hop hop.

2h49 après avoir fini mon petit sandwich, je ressors de la salle avec un sentiment mitigé, le sentiment qu'il y a beaucoup de bruit pour, au final, pas grand chose. Critique.

Le film nous relate donc l'histoire d'amour entre 2 filles, d'un côté Adèle, qui se cherche, n'est pas sur d'elle; et de l'autre Emma, qui, au contraire, assume totalement sa sexualité. Ce film est adapté de la BD "Le bleu est une couleur chaude" que je n'ai malheureusement pas pris la peine de lire (pour l'instant).

Commençons par les points positifs. Tout d'abord, le meilleur atout du film : Adèle Exarchopoulos, magistrale de bout en bout et révélation féminine de l'année sans aucun doute. C'est elle qui porte le film sur ses épaules, durant les 179 minutes de ce dernier. Léa Seydoux est également très bien, et l'on sent réellement la complicité et l'engagement des 2 actrices. Enfin, saluons tout de même la démarche et la réalisation de Kechiche, car, même si ça ne prend pas toujours, ce dernier nous offre une histoire sans artifice (pas de violons ou autre fond musical) et cela se fait rare.

Les points négatifs à présent. La durée tout d'abord. La fin du film est clairement ennuyeuse. C'est tiré en longueur, et on menace de piquer du nez à tout instant. Le film aurait grandement gagné à perdre en durée. Ensuite, les clichés. D'une part nous avons Adèle, qui a des aspirations simples (devenir prof de maternelle), dont les parents sont simples aussi (un homme se marie avec une femme, cf la scène du diner); et d'autre part Emma, étudiante en art, qui veut vivre de ses créations, dont les parents sont très ouverts d'esprit (ils sont au courant de la sexualité de leur fille et le prenne très bien). Et cela se fait ressentir durant tout le film ! Lorsque Adèle rencontre les amis d'Emma, ces derniers ont tous des discussions intellectuelles, parlent d'art et autre, et à côté nous avons Adèle, qui fait et sert à manger, tentant parfois d'intégrer les discussions, mais sans succès.

Au final un film correct, avec des actrices talentueuses (très talentueuse pour Adèle même), mais malheureusement trop long, et trop cliché à mon goût. La prochaine fois je songerais à ramener 2 sandwiches accessoirement.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 416 fois
8 apprécient · 2 n'apprécient pas

Autres actions de Tovaritch La Vie d'Adèle : Chapitres 1 et 2