Adèle, c'est la plus belle !

Avis sur La Vie d'Adèle : Chapitres 1 et 2

Avatar gaatsby
Critique publiée par le

Qu'est-ce qui me pousse, presque un an après sa sortie en salle, à vouloir à ce point revoir La Vie d'Adèle ?
C'est que depuis ma première rencontre avec Adèle, il faut le dire, je pense souvent à elle ...

Adèle qui se remonte le pantalon, Adèle qui a une mèche de cheveux sur les yeux, Adèle qui se coiffe et se décoiffe à l'infini, Adèle qui à de la morve qui lui coule du nez, Adèle et la sauce bolognaise de son papa plein le menton....

Mais quoi quelle fasse, Adèle est toujours belle car c'est avec une sincérité des plus touchantes qu'elle laisse la vie la pénétrer...

On la rencontre en pleine adolescence, sa vie au lycée avec des amis qui n'en sont pas vraiment, des amoureux dont on se serait bien passé aussi peut-être ... Mais Adèle fonce, elle accepte ce qui vient.... On la sent pas toujours bien, nous aussi nous étouffons dans cette adolescence ou tous nos moindres gestes sont décortiqués par les fausses copines de lycée !

Alors quelle bouffée d'air frais c'est quand Adèle rencontre Emma ( la scène des regards échangés sur le passage piéton est très réussie) : l'amour est une révolution et Adèle n'en devient que plus belle !

La naissance de leur amour est une réussite absolue de ce film, les jeux de regards, la caméra qui filme tours à tours les parties du corps, le murmure du vent : on sent monter en intensité le désir ...

Adèle grandit enveloppée de l'amour d'Emma et Adèle devient enfin ce qu'elle voulait être : institutrice. Et c'est tant mieux, car ce que Adèle fait de mieux, c'est prendre soin des gens, les aimer, les encourager, ne surtout pas les juger !

Mais le désamour pointe le bout de son nez par petites touches, c'est le début de la fin ... Adèle est tellement honnête dans cette scène de rupture que ça en est bouleversant !

Adèle a peut-être perdu son premier amour mais je n'ai pas peur pour elle, car elle est si gourmande du monde et des gens avec ses grand yeux qui observent tout et sa bouche grande ouverte qui goûte la vie qu'elle ne pourra que s'en sortir ...

Quel bonheur ça aura été de voir grandir Adèle, un personnage magnifique interprété par une Adèle Exarchopoulos extraordinaire de justesse et d'honnêteté.

La vie d'Adèle mérite sa palme d'or et encore plus la mention spéciale faite à Adèle Exarchopoulos ( je n'oublies pas Léa, seulement Adèle, faut le dire, l'éclipse quelque peu)

Un des plus beaux films sortis récemment, un des plus beaux films français !

Ps : prochain visionnage je lui mets 10

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1149 fois
38 apprécient · 2 n'apprécient pas

gaatsby a ajouté ce film à 4 listes La Vie d'Adèle : Chapitres 1 et 2

Autres actions de gaatsby La Vie d'Adèle : Chapitres 1 et 2