Une sublime histoire d'amour...

Avis sur La Vie d'Adèle : Chapitres 1 et 2

Avatar SpiralPad
Critique publiée par le

On a beaucoup parlé de ce film, malheureusement plus par le scandale qu'il a fait (entre la prise de becs de Abdellatif Kechiche et Léa Seydoux, mais aussi pour ses scènes taxées de pornographiques) que par son réel potentiel.

L'histoire - très simple - est celle d'une jeune lycéenne qui se découvre homosexuelle grâce à l'amour d'une femme un peu plus mûre.

Bon, je vais le dire dès le début, j'avais été juste émerveillé par ce film. Il dure longtemps (plus de 3 heures), mais représente pour moi l'une des plus belles histoires d'amour que j'ai pu voir au cinéma.
Kechiche a ce don de savoir s'entourer d'actrices formidables (Adèle Exarchopoulos, qui joue le rôle-titre, est tout simplement exceptionnelle de naturel, et a un regard renversant) et de savoir créer des scènes qui ont le pouvoir de poser un regard bienveillant - tout en étant distant - sur ce qu'il filme.

On retrouve dans ce film tout ce qui fait le cinéma de Kechiche. Ainsi on assiste à des plans très longs (environ 5 minutes), exploitant tout la moelle d'une scène. C'est assez particulier, mais cela développe une puissance formidable, nous donnant vraiment l'occasion de partager la vie d'Adèle.
C'est notamment ces plans très longs qui ont été critiqués car certaines scènes d'amour saphique sont en effet très crues, et peuvent aisément déranger par le côté voyeur qu'elles provoquent chez le spectateur. Mais le réalisateur a voulu filmer toutes les facettes du couple lesbien, et le sexe en fait partie, qu'on le veuille ou non. En toute honnêteté, le côté "chaud" du film a été beaucoup trop mis en avant, car les scènes de sexe ne dépassent pas les 10 minutes au total.

L'histoire va en tout cas s'étaler sur plusieurs années (le film est découpé en deux parties distinctes) et on vivra au plus près d'Adèle son histoire d'amour avec cette fille aux cheveux bleus. A noter que la BD dont est adapté le film s'appelle "Le bleu est une couleur chaude", infiniment plus poétique que le titre du film.

Je ne vais pas ergoter très longtemps, sachez juste que ce film est une pépite d'émotions à l'état pur. Kechiche et son duo d'actrices ont su transcender une histoire simple (une "bête" histoire d'amour) en un maelstrom de sentiments.
Rarement j'ai été autant bousculé au cinéma par l'histoire d'un couple.
Rarement une actrice m'avait autant ému que lorsqu'Adèle est en plein désarroi.
Et rarement un film avait porté un regard aussi juste et digne sur ce que peut être une histoire d'amour.

On a ainsi dit de "La Vie d'Adèle" que c'était un film sur l'homosexualité. C'est totalement réducteur. C'est un film sur le thème universel de l'amour, de sa naissance jusqu'à son délitement.
Rien que pour ça, regardez-le.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 226 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de SpiralPad La Vie d'Adèle : Chapitres 1 et 2