Fallait bien tout ce sexe pour comprendre les personnages

Avis sur La Vie d'Adèle : Chapitres 1 et 2

Avatar Fatpooper
Critique publiée par le

Après avoir vu "Les enfants de Timpelbach", j'ai su que la jeune Adèle deviendrait une bombe. Et j'avais raison. Bon dieu quelle femme ! Quel corps ! Bon malheureusement, elle a de la morve au nez la moitié de ce film-ci, de même que la bouche bée ne lui rend pas service, mais d'un point de vue esthétique pur, il n'y a rien à lui reprocher. Pareil pour Seydoux : je l'ignorais mais elle est vraiment très belle en fait, et bien foutue. En gros, "La vie d'Adèle" est un film fait pour moi. D'un point de vue esthétique...

Et c'est vrai qu'au niveau de l'image en général, c'est pas mal : des compositions travaillées, une caméra qui capture bien les mouvements, les réactions. Et puis des acteurs plutôt bons, des scènes de sexe explicite comme je les aime. En fait, "La vie d'Adèle", c'est un porno lesbien joli à regarder. Rien d'autre.

Je n'ai pas lu la BD, je ne saurais dire si c'est mieux fichu ou pas ; en tous cas, pour ce film, j'ai été très déçu. je m'attendais à ce qu'on entre vraiment dans la tête des personnages, que les dialogues soient spontanés mais rythmés, à ce que ce soit comme dans les BD underground habituel, quelque chose de très radical, au final je me suis retrouvé face à un film plat, ou plutôt creux. Les personnages sont superficiels, il n'est jamais vraiment donné au spectateur d'entrer dans la détresse d'Adèle, on ne fait que regarder comme un voyeur, sans jamais comprendre. Les longs plans silencieux où l'on voit juste Adèle bouche-bée ou Adèle en pleurs ne font que me conforter dan smon opinion. Les dialogues sont vraiment lourds, redondants, peu intéressants. C'est sans doute des dialogue qui font vrais, ça je suis d'accord, mais cela veut dire qu'on y retrouve tout ce qui est désagréable dans une réelle conversation. Et puis même, certaines phrases ne semblent pas si naturelles que ça au milieu de cet effet de réalité.

Autre problème, pas vraiment d'enjeux, ni objectif, ni conflits. Le réalisateur filme un personnage qui va et vient sans jamais creuser un réel intérêt. C'est très pauvre narrativement parlant. Heureusement un semblant de crise apparaît au 2/3 du film, mais c'est traite trop superficiellement, l'auteur n'en fait rien.

Bref, "La vie d'Adèle", c'est beau à regarder mais qu'est-ce que c'est chiant. Je suis curieux de découvrir la BD, puis je me pose pas mal de question par rapport au titre : pourquoi chapitres 1 et 2 ? La BD va donc plus loin ? En tous cas, je suis partant pour une suite à condition qu'il y ait encore plus de sexe (mais bon, vu que les actrices ont détesté tourner ce film, si suite il y avait un jour, ce serait certainement avec un autre casting).

PS : le petit monde des artistes m'a semblé réaliste dans la représentation de gens que je n'aime pas

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 657 fois
11 apprécient · 5 n'apprécient pas

Autres actions de Fatpooper La Vie d'Adèle : Chapitres 1 et 2