Avis sur

La Vie d'Adèle : Chapitres 1 et 2

Avatar Black-Night
Critique publiée par le

La Vie D'Adèle : Chapitres 1 et 2 est un très bon film. Agréablement surpris par ce film qui ne me tentait guère à vrai dire mais qui s'avère être très bon dans son genre en maîtrisant son sujet. Un beau film sur l'évolution, sur la recherche de soi et sur l'amour. Présenté en compétition officielle au 66ème Festival De Cannes en 2013, le film obtiendra la Palme D'Or à l'unanimité du jury. Elle est donc pour moi, à mon grand étonnement du coup méritée, malgré qu'elle fût à la fois polémiquée et controversée.
Comme son titre nous l'indique, le film se centre sur la vie d'Adèle, adolescente alors en classe de Terminale, croit à l'amour et va se laisser séduire par un jeune homme. Mais une fois l'expérience passée avec ce dernier, elle met rapidement fin à cette liaison. Sa vie et son orientation sexuelle va basculer le jour où elle rencontre Emma, une jeune femme aux cheveux bleus qui va alors lui faire découvrir le désir et lui permettra de s'affirmer en tant que femme et adulte. Face au regard des autres, la jeune Adèle grandit, se cherche, se perd et se trouve.
L'exploit de ce métrage est sa durée de 3 heures dont ces dernières ne se ressentent pas vraiment car l'on est captivé par cette histoire, et qu'il n'y a pas vraiment de longueurs a déclaré si ce n'est peut-être un démarrage un peu mou. Un film doté d'un réalisme poussé à l'extrême sur une histoire de la vie d'une personne banale qui deviendra lesbienne, homosexuelle avec un certain regard sur la société.
Un film fort qui peut s'avérer parfois dérangeant, le réalisateur va très loin dans sa réalisation, qui est bonne dans son ensemble, très spéciale aussi car souvent composée de gros plans et c'est son style. Il nous montre aussi des scènes de sexes crues, fortes et intenses mais qui sont utiles ainsi qu'extrêmement bien maîtrisées et desservent l'histoire du film à contrario de ce que certains pourraient penser.
Certains défauts se remarquent cependant ne serait-ce que dans la narration où notamment le changement dans le temps se fait de manière trop abrupte en découvrant les changements de situations et l'évolution des années sur le moment sans aucunes explications au préalable, ainsi que le changement brut également des scènes où l'on passe notamment d'une scène de bouffe à une scène de sexe. Le manque également d'une réelle bande son est assez dommage, car c'est ici composée uniquement de musiques connues dans des genres divers lors de scènes de soirées ou encore de danses qui lorsqu'elles sont présentes apportent un réel plus aux images comme voilà le sympathique morceau I Follow Rivers de Lykke Li très entraînant.
Pour moi le métrage se porte sur une seule actrice, l'épatante et excellente et mignonne Adèle Exarchopoulos qui est habitée par son rôle et le joue à la perfection à l'instar de Léa Seydoux qui le maîtrise également, mais pas totalement. Adèle recevra d'ailleurs l'année suivante aux Césars le prix du meilleur espoir féminin amplement mérité. Le reste du casting composé de gens moins connus sont tout aussi bons avec Jérémie Laheurte, Mona Walravens, Salim Kechiouche, Catherine Salée.
L'ensemble sans être un chef d'œuvre est une belle réussite, un film choc si l'on veut mais surtout un beau film sur l'amour dans un couple de n'importe quelle nature qu'il soit. Il reste à voir bien qu'il peut plaire comme déplaire.
Ma note : 8/10 !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 265 fois
12 apprécient

Black-Night a ajouté ce film à 1 liste La Vie d'Adèle : Chapitres 1 et 2

  • Films
    Cover Cycle "Cannes"

    Cycle "Cannes"

    Sera présenté ici de façon pêle-mêle, tous les films qui ont été présentés durant le Festival De Cannes, toutes sélections et...

Autres actions de Black-Night La Vie d'Adèle : Chapitres 1 et 2