Affiche La Vie invisible d'Euridice Gusmão

Critiques de La Vie invisible d'Euridice Gusmão

Film de (2019)

  • 1
  • 2

Les "invisibles"...

LA VIE INVISIBLE D'EURIDICE GUSMAO (16,2) (Karim Aïnouz, BRÉ/ALL, 2019, 140min) : Auréolé par le Prix Un certain regard au Festival de Cannes 2019, La vie invisible d’Euridice Gusmão prouve la résistance du cinéma brésilien, après le rageur Bacurau de Kleber Mendonça Filho. Adaptation réussie du roman Les mille talents d’Euridice... Lire l'avis à propos de La Vie invisible d'Euridice Gusmão

14
Avatar seb2046
8
seb2046 ·

Deux sœurs que tout sépare

Après avoir remporté le Prix Un Certain Regard lors du dernier Festival de Cannes, La vie invisible d’Eurídice Gusmão sort maintenant ce mercredi 11 décembre. L’histoire de deux inséparables sœurs à Rio de Janeiro dans les années 1950 qui se retrouvent pourtant obligées de vivre séparées. Avant que le discours féministe n’imprègne le cinéma plus globalement, le mélodrame... Lire la critique de La Vie invisible d'Euridice Gusmão

8 2
Avatar Gadreau Jean-Luc
9
Gadreau Jean-Luc ·

"Quand je joue... Je disparaîs"

Critique et analyse de « La vie invisible d’Euridice Gusmão » (100% spoilers.) « La vie invisible d’Euridice Gusmão » débute par une séquence qui paraît déconnectée du reste du récit, à la limite de l’onirisme. Pourtant, cette dernière préfigure le drame que vont devoir affronter les deux sœurs, Euridice et Guida, telle la scène d’ouverture... Lire la critique de La Vie invisible d'Euridice Gusmão

3 1
Avatar Wilfried Lesueur
8
Wilfried Lesueur ·

Sororité empêchée

La première séquence de La vie invisible d'Euridice Gusmao m'invite (voire m'oblige) à citer d'emblée un nom, celui d'Hélène Louvart, qui fut responsable de la photographie de ce film. Sa maîtrise exceptionnelle de la lumière, des contrastes (voir les rouges et verts pendant la danse de Guida et Yorgos au début du film), de la couleur (affadissement quand Euridice attend sa sœur à la... Lire la critique de La Vie invisible d'Euridice Gusmão

3
Avatar MonsieurPoiron
8
MonsieurPoiron ·

Un amour sacrifié

Le très beau premier roman de Martha Batalha, Les mille talents d'Euridice Gusmao, séduisait par sa fantaisie et sa gaieté colorée pour un sujet qui évoquait l'émancipation d'une femme brésilienne depuis les années 50 jusqu'à nos jours. Le film de Karim Aïnouz est loin d'être une adaptation fidèle, notamment par sa tonalité mélodramatique, mais il a conservé ce portrait de la condition... Lire la critique de La Vie invisible d'Euridice Gusmão

5
Avatar 6nezfil
8
6nezfil ·

L'avis et la voix invisible des femmes.

Je prends la plume après ce film magnifique, bouleversant et révoltant sur la vie subie des femmes dans les années 50. J'ai un besoin viscéral de parler de ce film, de sortir cette envie de crier, de sortir cette révolte qui bouillonne dans les personnages des deux sœurs, autant qu'en moi, spectatrice et femme, qui mesure la chance de pouvoir vivre ma vie comme je l'entends, en (presque)... Lire la critique de La Vie invisible d'Euridice Gusmão

1 2
Avatar rythmislove
10
rythmislove ·

Chef d'oeuvre d'émotions

Rio de Janeiro, 1950. La chaleur et les couleurs du Brésil, des rêves d'adolescentes, deux destins si proche et pourtant si éloignés. Un "Mélodrame Tropical" réussi. Karim Aïnouz met en scènes deux filles d'immigrés portugais soumises à la société (et) au patriarcat.Chacun des rêves des jeunes filles s'effritera aussi différemment que dramatiquement. Guida fuyant découvrir le... Lire la critique de La Vie invisible d'Euridice Gusmão

1
Avatar amantedelcine
10
amantedelcine ·

Un flamboyant et voluptueux mélo au souffle romanesque indéniable et à la fin déchirante.

Voilà une œuvre qu’on n’attendait pas aussi forte et belle. Il n’en demeure pas moins qu’elle nous emporte durablement dans son tourbillon romanesque et nous hypnotise la rétine durant plus de deux heures avec maestria. Auréolé d’un Grand Prix mérité dans la section Un Certain Regard au dernier festival de Cannes, le film de Karim Aïnouz confirme la vitalité (et la diversité) du cinéma... Lire la critique de La Vie invisible d'Euridice Gusmão

1
Avatar Rémy Fiers
8
Rémy Fiers ·

des noeuds à la libido

Un samedi soir à 20 heures dans l'un des quartiers les plus tristes de Lille qui en compte beaucoup. Depuis des jours Il fait froid et gris, au mieux il pleut. Là il fait noir et humide. Je pédale seul au milieu de la rue principale bordée de kebabs, coiffeurs à deux sous et vendeurs de téléphonie mobile. C'est l'avenue du blanchiment d'argent, vide, désespérément vide. Même pas une voiture... Lire la critique de La Vie invisible d'Euridice Gusmão

2
Avatar francois59
8
francois59 ·

Sublime histoire d’amour fraternel

Sortez vos mouchoirs pour découvrir cette histoire sentimentale forte dans un Bresil des années 50 qui a bien du mal à sortir d’une société traditionnelle catholique patriarcale où les femmes ne doivent être que des mères de famille. Mise en scène tout en finesse autour de ces deux sœurs, de leur combat et au plus près des regards et des visages. Le jeu de chaque acteur est magnifique, d’une... Lire l'avis à propos de La Vie invisible d'Euridice Gusmão

Avatar frenchpostman
10
frenchpostman ·
  • 1
  • 2