Les Couloirs de l'innocence

Avis sur La Voie de la justice

Avatar Bastien Cessa
Critique publiée par le

Malgré une bande-annonce plutôt manichéenne et balisée, je me suis décidé à aller voir " La voie de la justice " .
Belle surprise. Coup de poing.
Le film percute et frappe par sa lente ténacité et se révèle dans une mise en scène sobre et élégante. Parfois didactique, mais d'une réelle justesse, l'émotion tisse sa toile et nous avec, dans ce film-enquête qui par sa réalisation, nous rappelle les lents mouvements de caméra, amples, d'un Clint Eastwood.

Un jeune avocat noir frais émoulu d'Harvard décide de se consacrer à trois dossiers de condamnations d'hommes en attente dans le couloir de la mort.

L'action se situe entre 1987 et 1993 dans l'état de l'Alabama, réputé comme peu favorable à la cause des noirs et des droits civiques.

Michael B. Jordan et Jamie Foxx, comme les seconds rôles, sont excellents dans ce trail-movie beaucoup moins classique et balisé que sa calamiteuse bande-annonce, pour un résultat tout en nuance et véracité.

L'approche de l'incarcération et de ses affres, comme de la discrimination raciale font de ce long-métrage de bonne tenue un plaidoyer sensible contre la peine de mort aux USA, qui nous tiens, et nous donne à voir l'indicible.

Un film " utile " et beau.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1155 fois
7 apprécient

Autres actions de Bastien Cessa La Voie de la justice