Affiche La colère d'un homme patient

Critiques de La colère d'un homme patient

Film de (2017)

Mortelle randonnée

José (Antonio de la Torre) joue aux cartes dans un bar, semble amoureux d'Ana (Ruth Diaz) et semble posé "là" sans vraie raison. Après plusieurs années derrière les barreaux pour un braquage raté, l’ancien petit ami d’Ana, Curro (Luis Callejo) sera forcé de faire équipe avec José pour trouver les responsables du braquage et du meurtre d'une femme. Ils partiront dans une chasse à l'homme... Lire l'avis à propos de La colère d'un homme patient

12 2
Avatar limma
7
limma ·

Mieux vaut jamais que tard

Film de l'année 2016 en Espagne, La colère d'un homme patient, repart aussi de la cérémonie des Goya avec dans son besace le prix du meilleur scénario. À nos yeux, de la même manière que nos César cette année ou les prix Goncourt en général, les récompenses espagnoles ont obéi à des critères autres que qualitatifs pour décerner leur prix. Ont-ils préféré plaire à un plus large et... Lire l'avis à propos de La colère d'un homme patient

1
Avatar Marlon_B
5
Marlon_B ·

La passion d'un cinéphile amoureux

Ce film ne possède qu'un défaut, son rythme assez peu pertinent sur certains passages du film sinon le film est parfait avec ces acteurs excellents, son histoire est passionnante et nous tient en haleine pendant toute sa durée. ce premier film est techniquement parfait notamment au niveau de la mise en scène qui reste assez classieuse avec un film mêlant violence et tension à la perfection.... Lire la critique de La colère d'un homme patient

1
Avatar Maxime Durand
8
Maxime Durand ·

Un polar classique au traitement âpre et sec qui refuse tout spectaculaire.

Ce film espagnol est le grand gagnant des Goya de cette année, les récompenses espagnoles qui équivalent à nos Césars, où il en a reçu quatre dont celui du meilleur film. Cela peut sembler quelque peu exagéré voire disproportionné tant « La Colère d’un homme patient » est un film somme toute honorable mais qui n’a absolument rien d’extraordinaire et encore moins d’inoubliable. Il souffre même... Lire l'avis à propos de La colère d'un homme patient

Avatar Rémy Fiers
6
Rémy Fiers ·

Un plat qui laisse froid...

LA COLERE D'UN HOMME PATIENT (12,5) (Raul Arevalo, ESP, 2017, 92min) : Un lent thriller psychologique, une mise en scène mouvante caméra à l'épaule en pellicule 16mm pour donner le grain des films américains des années 70 et 80 (genre Les Chiens de paille (1971) de Sam Peckinpah) et une narration froide peu originale après une mise en place de l'intrigue assez longue avant... Lire la critique de La colère d'un homme patient

Avatar seb2046
6
seb2046 ·

Critique de La colère d'un homme patient par Anaïs Alexandre

Le film commence par une scène de braquage. Nous sommes dans la voiture avec Curo, le conducteur, à attendre. Puis les braqueurs arrivent, la police aussi. La voiture démarre en trompe. On est en immersion total dans la course poursuite. L'accident qui s'en suit, bien qu'inévitable, est une expérience assez éprouvante pour le spectateur. Après un ellipse de huit ans, on retrouve... Lire la critique de La colère d'un homme patient

Avatar Anaïs Alexandre
8
Anaïs Alexandre ·

Un éclair de froideur !

Ma critique à lire sur mon blog : http://reglisseaupaysdesmerveilles.blogspot.fr/2017/04/la-colere-dun-homme-patient-un-eclair.html La colère peut se contenir, mais Raúl Arévalo lui n'attend pas une seconde pour faire démarrer son film La colère d'un homme patient sur les... Lire l'avis à propos de La colère d'un homme patient

Avatar toslmfc
7
toslmfc ·