Avis sur

La niña santa par Maqroll

Avatar Maqroll
Critique publiée par le

Film abyssal qui renvoie aux premiers fantasmes et aux premières représentations du sexuel chez l’humain. La référence à Buñuel s’impose bien sûr mais ce n’est en aucun cas une imitation, ni même un film d’école. À travers une histoire sulfureuse de passion maudite et de foi contrariée, Lucrecia Martel, dans un style totalement personnel, mène une caméra qui en dit toujours plus que les personnages dans un long crescendo de feu et de sang… La lumière diaphane des images, la musique crucialement juste et l’interprétation, discrète mais parfaite, complètent le tableau. Voilà un superbe film et un chef d’œuvre de plus pour le cinéma argentin.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 416 fois
3 apprécient

Autres actions de Maqroll La niña santa