Vivez toutes les émotions du cinéma avec Orange

Affiche La prochaine fois je viserai le cœur

Critiques de La prochaine fois je viserai le cœur

Film de (2014)

Crash investigation.

Face au tueur en série, l’hystérie cinématographique a toujours la volonté de magnifier le monstre jusqu’au grotesque, satisfaisant le spectateur de cette foire aux atrocités. Certains prennent le parti d’explorer d’autres zones, celle des béances morales et sociales de ces êtres à la marge, incapables eux-mêmes de rendre dicible leur obscurité. Ce dynamitage du polar traditionnel qu’on voyait... Lire l'avis à propos de La prochaine fois je viserai le cœur

39 7
Avatar Sergent Pepper
8
Sergent Pepper ·

Derrière l'uniforme.

Entre le cinéma français et les affaires criminelles sentant bon le terroir, c'est un peu une histoire d'amour qui s'éterniserait jusqu'à plus soif, en gros jusqu'à la rupture, le divorce et la garde alternée des moutards. Scénariste entre autre du Petit Lieutenant, le cinéaste Cédric Anger, pour son troisième long-métrage, s'inspire à la fois de l'affaire... Lire la critique de La prochaine fois je viserai le cœur

18 4
Avatar Gand-Alf
8
Gand-Alf ·

Franck ma tuer

Au coeur d'une petite ville de la campagne française, un tueur réalise une série de meurtres sur des jeunes femmes. Tirée d'une histoire vraie (l(affaire Alain Lamare), La Prochaine fois je viserai le coeur nous embarque dans le quotidien de ce meurtrier interprété avec brio par Guillaume Canet, méconnaissable. Ce que j'ai particulièrement apprécié dans ce film, c'est la façon dont Cédric... Lire l'avis à propos de La prochaine fois je viserai le cœur

14
Avatar Pierre-Baptiste Mazoyer
8
Pierre-Baptiste Mazoyer ·

Dans la brume électrique

Voilà que le cinéma français adapte à nouveau un fait divers après Vie sauvage de Cédric Kahn. Dans La prochaine fois je viserai le cœur, Cédric Anger s’intéresse non pas à un père qui fuit la société et sa frénésie consommatrice mais à un homme solitaire dont le talon d’Achille principal est les femmes. Sa famille le voit beau mais maladroit. La seule femme qu’il croise sans tenter de la... Lire l'avis à propos de La prochaine fois je viserai le cœur

18 11
Avatar eloch
3
eloch ·

Critique de La prochaine fois je viserai le cœur par August_W_Booth

Malgré le fait que ça soit un thriller, il ne faut pas s'attendre à de l'action. Même s'il y a une réelle progression dans l'histoire, il y a une certaine lenteur dans le film. La plupart des scènes ne participent pas à l'enquête ou aux meurtres, mais sont là pour essayer de décrire le mieux possible le caractère de ce gendarme, timide et torturé, magnifiquement interprété par Guillaume Canet... Lire l'avis à propos de La prochaine fois je viserai le cœur

8 1
Avatar August_W_Booth
8
August_W_Booth ·

Enquête sur un citoyen au-dessus de tout soupçon

Pour son troisième long-métrage, Cédric Anger décide de se pencher sur un fait divers particulièrement singulier et terrifiant, qui agita la Picardie à la fin des années 70, l'affaire dite du "tueur de l'Oise". A peine remise de la psychose collective engendrée par les crimes de Marcel Barbeault, autre sociopathe du cru, cette région se trouve à nouveau secouée par des agressions aussi... Lire l'avis à propos de La prochaine fois je viserai le cœur

5
Avatar Val_Cancun
6
Val_Cancun ·

L'Homme qui n'était pas là

Solide portrait d'un tueur en série dans l'Oise des années 70, La Prochaine fois je viserai le coeur risque de payer plus cher qu'il ne le mérite le prix de ses maladresses. L'inconvénient des films sobres, c'est que leurs fautes se remarquent deux fois plus. Dans le cas de La Prochaine fois je viserai le coeur, on compte une poignée de dialogues qui... Lire l'avis à propos de La prochaine fois je viserai le cœur

15 2
Avatar Fritz_the_Cat
7
Fritz_the_Cat ·

Un festival de Canet

L’empreinte de Guillaume Canet est omniprésente sur ce film. Sa performance est incroyable et donne à Franck toute la retenue et la démesure schizophrénique requise, entre impassibilité à peine trahie par de l’agressivité lors des phases d’accalmie et cette froide détermination teintée de rage folle, d’excitation ou d’expiation lors des crises. Rarement une composition autour de cette pathologie... Lire la critique de La prochaine fois je viserai le cœur

6
Avatar Fritz Langueur
7
Fritz Langueur ·

La prochaine fois je vise l’Oscar

Dans la grisaille de l’Oise, on va suivre Frank. Son visage est fermé et ses tourments sont palpables. Un rôle important pour Guillaume Canet, il s’applique, il force le trait et pas question de sourire, raide comme la justice et son joli minois fait place à une tête de psycho-rigide. C’est une assez bonne performance mais on se fatigue du gros plan sur lui , on aimerait prendre un peu l’air... Lire la critique de La prochaine fois je viserai le cœur

6
Avatar cinevu
6
cinevu ·

Dans la tête d'un tueur et d'un flic...

Tiré d'un fait divers (quasi oublié pour la plupart des gens), cette histoire d'un gendarme qui se mue en tueur aurait pu être le film français de l'année. L'histoire nous invite à suivre la vie de Franck, gendarme bien noté et homme un peu effacé, mais surtout tueur froid et fou pour évacuer sa rancœur d'une vie qui ne lui convient pas. Cependant, si le voyage dans la folie de cet homme est... Lire l'avis à propos de La prochaine fois je viserai le cœur

6
Avatar StephaneA
7
StephaneA ·