Avis sur

La vie est belle par Meriem Alaoui

Avatar Meriem Alaoui
Critique publiée par le

Considérer cette oeuvre de Benigni comme étant seulement un énième film sur la Seconde Guerre Mondiale serait une erreur.
Ce film parle avant tout d'amour: l'amour d'un père pour son fils, un amour paternel prêt à tout pour épargner à son enfant le traumatisme des camps de concentration nazis.

Guido, jeune homme à l'air débonnaire et drôle force immédiatement la sympathie du spectateur. La manière avec laquelle il réussit à séduire Dora, sa future femme, est absolument attendrissante et constitue la première partie du film : une partie lumineuse, éclatante et joyeuse qui s'achève au moment où l'on fait connaissance avec le petit garçon du couple: Josué.

On bascule alors précipitamment dans l'obscurité. En effet, la famille se retrouve déportée et la lumière fait place à la pénombre.
Par la suite, Guido ne cesse de tout mettre en oeuvre, grâce à une imagination sans borne, afin de faire croire à Josué que ce camp lugubre n'est rien d'autre que le le théâtre d'un jeu dont l'objectif est de gagner un char d'assaut que tous les enfants convoitent.

Un film touchant qui figure incontestablement parmi mes préférés.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 937 fois
5 apprécient

Meriem Alaoui a ajouté ce film à 7 listes La vie est belle

Autres actions de Meriem Alaoui La vie est belle