Magic Dance

Avis sur Labyrinthe

Avatar Gaor
Critique publiée par le

Pas le meilleur Jim Henson mais il conserve malgré le poids des années une sacrée dimension hypnotique. Les créatures de latex compensent leur cheap et leur relatif manque d'expressivité par une tangibilité qui devrait continuer longtemps de troubler les enfants (et ceux qui le sont restés). Et David -power of voodoo- Bowie en doux tyrannique amoureux d'une Jennifer Connelly juvénile, c'est oui.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 459 fois
7 apprécient

Autres actions de Gaor Labyrinthe