Avis sur

Last Action Hero par BUB_webzine

Avatar BUB_webzine
Critique publiée par le

Un jeune new yorkais, Danny Madigan, sèche les cours pour traîner dans un vieux cinéma dont le projectionniste lui promet une avant première privée du dernier film de son héros favoris : Jack Slater numéro IV. Le ticket de cette séance particulière, destinée à réviser la bobine du film avant sa sortie officielle (et remis par Houdini même au vieux projectionniste alors enfant), propulse Danny Madigan dans le film.Entraîné par l’action le garçon fait équipe avec son héros pour lutter contre le bras droit d’un mafieux californien, Benedict. Ce dernier comprend vite les bénéfices qu’il pourra retirer de l’utilisation d’un tel ticket de l’autre côté de l’écran, à savoir la salle de cinéma où est projeté le film et au-delà le New York d’avant le nettoyage de Rudolph Giuliani. Le film s’inverse alors et le garçon devient le guide du super héros largué dans un univers inconnu : le monde réel.
Lire la suite ici : http://www.bubzine.fr/2014/05/05/last-action-hero-les-heros-ne-sont-pas-fatigues/

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 105 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de BUB_webzine Last Action Hero