Big Gun !

Avis sur Last Action Hero

Avatar HITMAN
Critique publiée par le

Hey Claudius ! C'est toi qui a tué mon père. Monumentale erreur.
Il y a quelque chose de pourri au royaume de Danemark. Et Hamlet va faire le ménage.
Retiens ta main, mon doux prince.
Moi doux ? Tu veux rire.
Cette fois personne ne souhaitera bonne nuit à ce doux prince.
Être ou ne pas être... Ne pas être !

Six ans après Predator, Last Action Hero marque le retour du duo acteur/cinéaste, le plus explosif du cinéma d'action, l'acteur Arnold Schwarzenegger (Conan le Barbare, Killing Gunther) retrouve le cinéaste et producteur John McTiernan (Piège de cristal, Basic) pour le plus spectaculaire des films d'action américain des débuts des années 90, une parodie échevelée brassant une multitude de références cinématographiques et dynamitant les conventions d'un genre battu et rebattu pour livrer au final un récit initiatique et hilarant. Mêlants effets spéciaux incroyables, scènes d'action d'anthologie et l'humour omniprésent, ce monument de l'action nous entraine vers des sommets jamais atteints dans le spectaculaire.
Danny Madigan est passionné de cinéma et en particulier des aventures de Jack Slater, son héros de film d'action préféré. Grâce à un billet magique, le jeune Danny est entraîné de l'autre côté de l'écran, pour vivre en direct les aventures de son héros. Mais les choses se compliquent lorsque des personnes mal intentionnées s'emparent du billet magique.
Cette action movie étant une parodie des blockbusters d'action américains, Schwarzenegger y fait preuve de beaucoup d'autodérision du début jusqu’à la fin, il est accompagné à l'écran magique par son plus grand fan Austin O'Brien (Le Cobaye, My Girl 2), le tueur à l'œil de verre, Charles Dance (Golden Child : L'Enfant sacré du Tibet, SOS Fantômes), le mafioso Anthony Quinn (Le Cygne noir, Mafia Love), le tueur de Mozart, F. Murray Abraham (Scarface, L'Île aux chiens), le commissaire Frank McRae (48 heures, Jack l'Éclair), L'éventreur Tom Noonan (Le Sixième Sens, Le Musée des Merveilles), Le projectionniste Robert Prosky (Le Solitaire, Compte à rebours mortel), la maman Mercedes Ruehl (Veuve mais pas trop, Sac d'embrouilles) et la petite Slater, Bridgette Wilson-Sampras (Mortal Kombat, The Extremists). Sans oublier une hallucinante brochette de stars dans des seconds rôles et/ou de rapides apparitions : Art Carney, Ian McKellen, le Professeur Toru Tanaka, Joan Plowright, Tina Turner, Al Leong, Sharon Stone, Robert Patrick, Angie Everhart, James Belushi, Maria Shriver, Little Richard, Chevy Chase, Karen Duffy, Larry Ferguson, Sven-Ole Thorsen, Leeza Gibbons, MC Hammer, Melvin Van Peebles, Jean-Claude Van Damme, Gladys Portugues, Damon Wayans, Colleen Camp, John McTiernan Sr., Danny DeVito et Humphrey Bogart.

Slaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaattteeeeeeeerrrrrrr !

Danny Madigan, un gamin de 10 ans, voue un véritable culte à Jack Slater, un personnage de fiction, policier invincible, qu'interprète à l'écran Arnold Schwarzenegger. Son vieil ami Nick, le projectionniste, l'invite à voir, tout seul et en avant-première privée, la dernière des aventures de son flic favori, «Jack Slater 4». Il lui confie par la même occasion la moitié d'un billet magique. Incrédule, Danny se trouve projeté sur l'écran, aux côtés de Slater, en pleine scène d'action. Slater refuse d'admettre qu'il est un héros de fiction mais se montre intéressé par les informations que lui apporte Danny, qui a vu au début du film des scènes dont Slater était absent et en sait donc plus que lui sur les agissements d'un vieux gangster, Tony Vivaldi...

Vous désirez monsieur ?

Je voudrais parler aux trafiquants de drogue de la maison.

Je vous demande pardon ?

Oui il fait beau, c'est l'été, on a envie de descendre quelques trafiquants de drogue. Est-ce qu'il y en a dans cette maison ?

Film devenu culte par bon nombre de cinéphiles avec le temps, lors de sa sortie, Last action hero était plutôt qualifié de trahison par les spectateurs envers ses deux principaux artisans, d'abord Le Chêne autrichien en recherche de second souffle comique dans sa carrière et McTiernan qui avait bien besoin de se refaire après l'accueil très mitigé réservé à Medecine Man. Résultat ce Buddy movie à la croisée des genres, rentre juste dans ses frais au box-office américain et ne sera pas le succès tant attendu, nos deux malheureux devront attendre les succès phénoménaux de True Lies et Une journée en enfer !
Cependant ce blockbuster intelligent se refait une carrière en vidéo, qui ramène les fans à redécouvrir l'œuvre dans ses moindres détailles scénaristique écrit par David Arnott et Shane Black ainsi que d'excellentes et d'innombrables punchlines qui offrent de multiples niveaux de lecture, l’action s’enchaine avec humour sous fond de hard rock ! McTiernan et Schwarzy, à travers cette succession d’actions comiques caricaturales, rendent un hommage iconique et ironique au genre qui ont fait leur légende.

Léo Le Prout va lâcher les gaz et tout le monde sera dégommé !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 504 fois
16 apprécient · 1 n'apprécie pas

HITMAN a ajouté ce film à 14 listes Last Action Hero

Autres actions de HITMAN Last Action Hero