Laurence Anyways ou le film qui ne laisse pas indifférent

Avis sur Laurence Anyways

Avatar Cyrano
Critique publiée par le (modifiée le )

C'était quitte ou double. Xavier Dolan, maître de la prétention, petit con du cinéma québecquois, a réussi son coup. Un film qui est le plus vivant de ses deux premiers, un film où les émotions sont l'élément principal. Une Suzanne Clément, tout simplement magnifique, qui hurle, cris, rit, pleure, et semble avoir un rôle taillé pour elle, seule. Son accent québecquois insupportable pour certains, adorable pour d'autres.

Parlons tout d'abord du thème. Thème risqué, le transgenre a eu sa source au Québec en tout premier, alors le pays n'a pas du être bouleversé par ce film, mais en France, cela est différent. L'homosexualité est à peine tolérée, un film sur le transgenre est l'effet d'une bombe. Laurence, prénom mixte, souligne déjà sa "bipolarité"

Laurence Anyways c'est aussi une histoire d'amour. Deux personnes liées jusqu'à la fin qui vont petit à petit s'égarer, ne plus pouvoir se voir, en ayant toujours ce sentiment que rien ne peut détruire leur amour, et que rien ne le détruira. Une fresque monumentale aux scènes remarquables, à la photographie majestueuse, aux costumes typiquement Dolannien, un film qui a la grande classe car il arrive à nous faire tenir pendant 2h40 par la succession des scènes originalement mises en places. Bref, Laurence Anyways est un film qui parle de la complexité de l'amour et de l'être humain, c'est un film magnifique et mélancolique, un film qui nous brise le cœur tout en nous donnant de l'espoir.

Dolan nous montre son évolution en signant ce film. Amours enfantin ( J'ai tué ma mère ), Amours adolescent ( Les Amours Imaginaires ) et enfin amours adultes. Une véritable transition est faite.Avec des personnages variés et bariolés, Laurence Anyways serait comme une maison close, lieu d'excès et dénué de normalité, de laquelle jailliraient la cruauté de l'amour, des conséquences d'un choix titanesque mais aussi et surtout sur la violence, la périodicité, mais en même temps la force inépuisable du sentiment amoureux.

Mention spéciale à la bande son qui est tout simplement magique.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 633 fois
8 apprécient

Cyrano a ajouté ce film à 4 listes Laurence Anyways

Autres actions de Cyrano Laurence Anyways