Le Bon Gros Flop

Avis sur Le BGG - Le Bon Gros Géant

Avatar Mawelle
Critique publiée par le

Quand j'ai vu qu'une nouvelle adaptation d'un roman de Roald Dahl était prévu pour cet été, j'étais ravie. Un géant de la littérature jeunesse qui peut être une véritable mine d'or pour les réalisateurs et pour la nouvelle génération qui n'a peut être pas encore eu l'occasion d'avoir un de ces livres dans les pattes. La dernière adaptation en date, "Charlie et la Chocolaterie" de Tim Burton était originale, plutôt divertissante...mais pas forcément l'ambiance idéale pour coller à l'auteur (c'est comme ça...à mon goût, Burton c'est plus proche de Lewis Carroll dans l'ambiance et le grain de folie qui le caractérise). Admiratrice du travail de Tim Burton, bof, c'était sympa mais pas son meilleur. Donc c'est pleine d'attentes que je suis allée voir ce que ça pouvait donner, parce qu'en prime dans ma dvdthèque, Spielberg a une place de choix.

Comment vous dire ça de manière efficace mais polie...ce film, c'est un peu comme ce moment où vous voyez un chocolat qui vous fait envie dans une boîte. Il a une forme sympa, une couleur qui vous fait baver, vous l'imaginez croquant, pas trop sucré. Vous mordez, et PAAAF ! Liqueur à l'intérieur. Le truc qui vous arrache la gueule et fait passer le jus de clou de girofle pour du Château Latour. Le problème c'est que quand vous avez payé pour venir et que vous êtes entouré de gosses, eh ben recracher devant tout le monde, ça ne se fait pas. Alors vous restez là à mâcher, pendant deux heures.

Pour me faire pardonner cette image cruelle pour les personnes qui ont travaillé dur pour ce rendu, je vais commencer par ce qui fait que j'ai (quand même) mis 4 étoiles sur 10. Le résultat du côté de l'animation, des couleurs, du détail est vraiment beau. On ne peut pas dire. Les choix qui ont été fait collent bien avec l'atmosphère du livre, le conte de fée pour enfant...c'est d'ailleurs tellement bien qu'en terme d'ambiance c'est à mi-chemin entre le premier opus du Hobbit de Peter Jackson et le premier opus de Harry Potter qu'avait fait Chris Columbus. Ca colle mieux que les couleurs très flashy, les chansons et l'allure un peu trop funky du personnage principal proposé par Tim Burton. Du côté de la musique itou, c'est féérique et c'est ce qu'on en attend.

Passons maintenant à ce qui démonte le tout. Premièrement, la narration, deuxièmement, le fait qu'on ne sait pas vraiment à qui s'adresse le film.
Le scénario de Roald Dahl proposait de très belles images, beaucoup de poésie avec ce géant qui se prend d'affection pour les enfants au lieu de les manger, et qui orchestre les rêve. Manque de bol la dynamique est complètement râtée. Les personnages sont présentés au lance-pierre, les 15 premières minutes du film sont une version longue de la bande-annonce et paf, nous voilà partis. Rien que ça, ça m'énerve. Ensuite, c'est bien, les temps de silence dans un film, on ne les utilise pas assez d'ailleurs. Mais les enfants, ils ont besoin que ça avance, il leur faut des dialogues, un peu d'humour, un peu de peur, puis de l'action, un peu de suspense, mais un truc qui bouge. A certains moments il peut se passer 10 longues minutes sans que les personnages ne parlent. Alors oui ça bouge, les images sont belles, aaaah elle est belle l'animation ooooh regaaarde les lumières, écoute la belle musique de film mais on s'en FOUT ! Une adaptation de conte pour enfants ça doit raconter une histoire qui fait rêver et grandir. Pourtant restée assez bonne cliente de ça malgré mon âge, là il n'y a rien qui passe. C'est pas émouvant, les enfants dans la salle posaient des questions à leurs parents parce qu'ils ne comprenaient pas où ils en étaient et ça c'est juste le symptome d'un scénario raté. Et la preuve que balancer la sauce en terme d'effet spéciaux, 3D, couleurs en mode "regardez tout ce qu'on arrive à faire maintenant" et ben ça ne suffit pas. C'est une adaptation de roman. Les idées de génies étaient déjà là, et au final ça arrive à être aussi mauvais, fallait le faire. C'est déconstruit, les dialogues sont peu travaillés, très vite lassants...j'ai regardé ma montre.
Ce qui m'amène au deuxième point faible et tragique de cette critique : je pose la question, à qui s'adressait ce film ? Si c'est aux ados/adultes, les dialogues ne sont pas assez travaillés, l'humour est potache et il n'y a aucune finesse. Si c'est aux enfants, le budget que vous avez mis dans votre film, ils s'en foutent un peu. Ils ont ri deux ou trois fois sur deux heures de visionnage, oui...et après ?

En bref, un film qui ne sait pas à qui il s'adresse et qui se rend compte en cours de route qu'il n'avait aucun message à faire passer. Pour ma part...s'il y a une prochaine adaptation de cet auteur par cette équipe, ce sera sans moi.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 307 fois
1 apprécie

Autres actions de Mawelle Le BGG - Le Bon Gros Géant