Avis sur

Le Bal des actrices par L'Homme Qui Lit

Avatar L'Homme Qui Lit
Critique publiée par le

Tout le monde ne connaît pas forcément Maïwenn, l'actrice réalisatrice qui s'est fait connaître grâce à son One Woman Show au Café de la Gare, et qui a réalisé en 2006 son premier film, Pardonnez-moi, qui la plongeait dans un faux documentaire personnel sur sa vie, ses histoires de famille, ses relations avec son père. Un film très introspectif, qui parlait surtout d'elle, et qui l'avait faite remarquer aux Césars.

C'est toujours sous la forme d'un faux documentaire que Maïwenn attaque ce second film, Le bal des actrices, véritable pépite du cinéma à la française. Au départ, il y a l'idée de faire un film sur les actrices, avec des faux documentaires, sur des personnalités un peu typique : la has-been, la star, l'intello, l'apprentie, ... Elle contacte donc des actrices avec qui elle aimerait travailler, et se met à écrire les rôles de celles qui ont accepté les yeux fermés.

Le résultat est au delà de toutes les espérances : Le bal des actrices est une déclaration d'amour sans pareil au cinéma, aux actrices françaises, à son métier. Des portraits géniaux joués par des actrices n'ayant pas peur de mettre leur image en jeu, qui nous entraînent dans une alternance de fou-rires et de moments de simplicité et de tristesse touchants d'humanité.

Drôle, quand Karin Viard interprète l'actrice bankable qui vise les USA "pour le pouvoir", et qui reprend un peu ce personnage que Foresti avait developpé dans ses sketchs de La Cigale, qui courrait après la réussite. Drôle également cette Mélanie Doutey, fraîche et pimpante, transformée en Angelina Jolie française. Touchante, Muriel Robin en clown triste qui aimerait bien qu'on la considère comme une actrice plus qu'une comique ; ou Estelle Lefébure qui aimerait dépasser le cliché du "mannequin qui vend des crèmes".

Voilà très vraisemblablement la perle de ce début d'année, le vent de fraicheur qu'on attendait dans les salles, à l'heure des grosses sorties visant les Oscars. Maïwenn a réussi à faire de ses actrices des femmes formidables dont on se sent proche, comme partageant leur intimité grâce au "off" du documentaire.

Les chansons et les chorégraphies donnent un ton kitch à la Pierre & Gilles au film. Même le choix de Joeystarr dans le rôle de son mari s'avère être idéal ! Pour ceux qui doutent, il suffit de voir les salles pleines et le bouche à oreille saisissant dont le film bénéficie, d'entendre les commentaires ravis de ceux qui en sortent et les critiques enjouées de ceux qui aiment en parler. Vu deux fois, pas une seconde de déception. A aller voir, donc. Vous n'avez pas d'excuse !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 405 fois
7 apprécient · 1 n'apprécie pas

L'Homme Qui Lit a ajouté ce film à 2 listes Le Bal des actrices

  • Films
    Illustration Top 50

    Top 50

    Avec : The Dark Knight Rises, Drive, Polisse, Le Bal des actrices,

  • Films
    Illustration

    Top 10 Films

    Avec : Le Bal des actrices, C.R.A.Z.Y., Polisse, V pour Vendetta,

Autres actions de L'Homme Qui Lit Le Bal des actrices