Avis sur

Le Bal des actrices par Gérard_Rocher

Avatar Gérard_Rocher
Critique publiée par le

L'idée vient à la réalisatrice Maïwenn de contacter différentes comédiennes françaises afin de tourner un documentaire sur elles en relatant leur vie de tous les jours. La caméra de Maïwenn tourne à plein régime malgré quelques petites réticences et réflexions désobligeantes de certaines comédiennes. Mais la réalisatrice s'est lancée sans trop le savoir dans un travail très prenant et semé d'embûches qui va l'obliger à mettre entre parenthèse sa vie privée. Et puis ces vedettes très connues, moins connues ou un peu oubliées ne sont pas si faciles à canaliser. Pourtant coûte que coûte Maïwenn va donner naissance à son documentaire et le projeter. Mais au fait comment vont réagir toutes ces dames après la séance ?

C'est justement la question que l'on se pose en s'asseyant dans son fauteuil afin d'assister à la projection de ce faux documentaire. A en croire leurs attitudes nous sommes servis car ce petit milieu qui semble s'entendre à merveille mais n'est pas si uni qu'il le laisse paraître. Elles ont une sacrée personnalité ces dames à en croire Maïwenn littéralement dopée et courant partout avec sa caméra. Elle rencontre des difficultés à commencer avec Joey Starr qui doit s'occuper seul du fiston. Puis les difficultés se poursuivent car toutes les actrices qui ont accepté de jouer le jeu ont, tout au moins certaines, un sacré ego. De plus elles ont chacune une façon très particulière de vivre leur notoriété entre autre Karin Viard qui émigre via les Etats-Unis trouvant les français trop ringards pour elle en moyens cinématographiques pour une "staaar" de son niveau. D'autres sont un peu dépressives ou névrosées comme Mélanie Doutey qui est en plein doute, se cherche, et irait bien faire un tour en Indes afin de se ressourcer. De plus la pauvre ne supporte pas qu'un grand rôle lui passe sous le nez au profit d'une actrice en déclin, Romane Bohringer. Si vous n'avez jamais vu Muriel Robin indignée et finir par se faire secouer car elle veut jouer du classique ce qui n'est pas en corrélation avec son style profitez-en. Et puis il y a mon homonyme Karole Rocher qui se ruine à suivre des cours et se fait rembarrer par sa prof qui se la joue à fond. Karole finit par "éclater" au cours d'une fameuse prise de bec. La sage Charlotte Rampling pleine de retenue et d'expérience refuse quant à elle de se lancer contrairement à Marina Foïs fréquentant sans cesse le cabinet d'esthétique pour un résultat pas toujours garanti. Voici donc quelques exemples de cette enquête sur le petit monde de la gente féminine du cinéma. Bref, tout ce que je peux vous dire, c'est que le documentaire projeté devant les actrices sûres d'elles ne fera pas l'unanimité. C'est parfois terrible de se regarder attentivement dans un miroir.

Elles tourbillonnent nos actrices au cours de ce "bal" quelque peu orageux. L'affiche de ce film est d'ailleurs très significative car les comédiennes vont se mettre à nue, artificiellement bien sûr au niveau de leur personnalité afin de nous décrire un monde du cinéma très dur au sens propre du terme. Ce monde est fait de gloire, d'illusion, de désillusion et d'oubli d'où cette bataille d'ego afin de rester au meilleur niveau de la popularité, au top afin de pouvoir se faire remarquer par les plus grands réalisateurs. Oui, elle rêvent de grandeur ces actrices où le simple mot de "célébrité" à une résonance exceptionnelle pour elles mais attention pour certaines. Lorsque vous n'êtes plus reconnue dans la rue ou lorsque la sonnerie du téléphone se fait plus rare, plus dure est la chute. L'idée même de ce film est donc originale et Maïwenn accomplit très adroitement son rôle assez ingrat de réalisatrice et d'actrice. Bien sûr, les nombreuses comédiennes qui nous dévoilent leurs états d'âme s'en sortent très bien dans la peau de leurs personnages fictifs. Pour ma part la révélation vient de Joey Starr qui se montre sobre et émouvant dans une interprétation pleine de finesse. Les spots du bal des actrices vont donc s'éteindre et ces belles dames nous montrent alors que cette vie de comédiennes et comédiens n'est faite que de luttes mêlées de jalousie.

Si vous aimez les films où l'on pratique l'autodérision, les films au cours desquels on vous montre la face cachée d'un monde qui paraît idyllique mais qui ne l'est en fait pas du tout, ne vous privez pas de cette réalisation de Maïwenn car son pari est réussi et ce n'était peut-être pas si facile d'être crédible dans cette entreprise.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1099 fois
25 apprécient · 1 n'apprécie pas

Gérard_Rocher a ajouté ce film à 2 listes Le Bal des actrices

Autres actions de Gérard_Rocher Le Bal des actrices