👉 20 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Quiconque cherchera un film fantastique avec gore et zombies passera à côté de ce chef-d'œuvre politique.
Politique par son analyse de l'aliénation de la femme, toute entière soumise aux diktat patriarcal, femme-objet de curiosité, femme-objet du désir malsain d'une classe bourgeoise masculine hypocrite, femme-objet de peur, sorcière, voyante, spirite.
Politique par la césure radicale opérée par le positivisme entre le corps, dans et par lequel opère la maladie, "soigné" par la détention et la torture ; et l'esprit, celui qui parle, ignoré du médecin, dans sa non-relation verticale, surplombante, toute-puissante.
Politique en nous faisant entendre que le soulagement des souffrances ne vient que de la solidarité des internées entre elles, des soins qu'elles se prodiguent mutuellement, et non des traitements barbares auxquels ces malheureuses sont soumises ; cobayes, comédiennes, hallucinées, simplement malheureuses, avilies, les mâles en frac les évaluent comme du cheptel, dissimulant leur désir pervers sous des prétextes scientifiques.

La mise en scène nous place en voyeurs, à portée des corps, témoins impuissants de pratiques cruelles jusqu'au sadisme le plus abject. Dans cet univers de désespoir, il n'est d'issue que dans la transgression des règles, dans l'entraide et l'évasion.

En creux, nous saisissons l'ampleur de l'humanité et du génie de Freud, la hardiesse du geste de retournement épistémologique plaçant le traitement par la parole au cœur de la thérapie de "maladies" qui se révèleront les symptômes de la dépossession des femmes de leur propre existence, par la violence du patriarcat.

B3ll1n
9
Écrit par

il y a 8 mois

1 j'aime

Le Bal des folles
Echaper
5

Folie et grande heure de Lou de Laâge

Sixième film réalisé par Mélanie Laurent, et premier film produit par Amazon Original France, Le Bal des folles est un long-métrage ambitieux au casting impressionnant. Adapté du roman de Victoria...

Lire la critique

il y a 8 mois

8 j'aime

Le Bal des folles
MarieCineaddict
9

Le bal des folles

Le bal des folles raconte l’histoire d’Eugénie qui a le don de parler avec les morts. Sa famille la croit folle et l’interne à la Salepetrière aux grands regrets de son frère Théophile. Eugénie...

Lire la critique

il y a 8 mois

5 j'aime

Le Bal des folles
JorikVesperhaven
8

Un film de femmes et féministe bouleversant tout autant qu'un film passionnant sur l'amour et la fol

De film en film, l’œuvre de Mélanie Laurent se dessine. Profondément féminine et terriblement tragique. « Le Bal des folles », son quatrième film en attendant la sortie repoussée à cause de la crise...

Lire la critique

il y a 8 mois

4 j'aime

Le Bal des folles
B3ll1n
9

Histoire de pouvoir (s)

Quiconque cherchera un film fantastique avec gore et zombies passera à côté de ce chef-d'œuvre politique. Politique par son analyse de l'aliénation de la femme, toute entière soumise aux diktat...

Lire la critique

il y a 8 mois

1 j'aime

Don't Look Up - Déni cosmique
B3ll1n
4

Quand vouloir faire du Emmerich sans faire du Emmerich, amène à regretter Emmerich !

Meryl Streep et Cate Blanchet, geniales en folles manipulatrices, peinent à sauver ce navet ni fait ni à faire. Di Caprio à contre-emploi en loser pathétique ne semble jamais à l''aise ni dans les...

Lire la critique

il y a 5 mois

2

L'Agence
B3ll1n
3
L'Agence

Matt Damon en chute libre

Pas grand chose à retenir de ce film mal ficelé, tout en raccords à la serpe sans logique perceptible ( seul hommage à K.Dick, pas nécessairement son meilleur aspect). Une métaphysique capilotractée...

Lire la critique

il y a 7 mois