Le blob

Avis sur Le Blob

Avatar Yocotte
Critique publiée par le

Le blob. Le quoi ? Le blob.
Blob blob glop pas glop.

A Trouduculpommay en Californie, Steven Clichay, celui qui fait du Foot US avec ses potes, essaie de draguer Brenda Cheerleader. Pendant ce temps, Kevin Dillon avec une coupe de cheveux incroyable sème la terreur dans la ville à bord de sa moto en volant des clefs à molette.

Ils étaient très loin de se douter qu'au même moment, dans la nuit noire de la fôret noire ...

Une météorite percute la terre PATATRA.
En sort un glop, un gros chewing-gum transgénique qui aspire tout ce qui bouge (surtout des humains) et qui ne cesse de grossir. Autant vous le dire, nos héros auront fort à faire face à cette menace !

Pendant les toutes premières secondes du film, j'ai du mettre pause pendant le générique parce que j'y ai retrouvé un nom que je connais et dont je ne pensais pas un seul instant qu'il pouvait avoir participer à ça. Du coup j'ai été checké sur wiki, et oui, Michael Hoenig a bien réalisé la bande son du glop. Je connais bien parce c'est lui qui avait fait la bande son des Baldur's Gate qui font partis de mes jeux cultes.
Quelques exemples de musiques :

Malheureusement, la bande son du glop est très faiblarde et joue surtout des thèmes d'ambiance horrifique pas vraiment épiques ni mémorables, des musiques passe-partout.

Coté réalisation c'est du classique, arrêt de la musique, rapprochement de la caméra sur les personnages quand on sent qu'il va se passer quelque chose... Des codes de l'épouvante bien utilisés, qui fonctionneront sur vous, où pas.

L'intrigue est ultra basique et suit un schéma type de ce genre de films à savoir : (SPOIL) Contexte – Découverte – Péripéties – Révélation (COMPLOT!)– Ultime combat – Dénouement heureux.

Cependant, il est agréable de noter que le film prends le contre pieds de pas mal de ses semblables sur certains points du contexte à poser et du développement de ses personnages. En effet, les héros ne sont pas forcément ceux que l'on croit être pendant la première demie heure du film, qui ne se gène pas pour faire mourir des personnages importants (et des enfants) à des moments où on ne s'y attends pas forcément, ça change.

Dans ce genre de film je pense que les clichés et les personnages stéréotypés il faut savoir s'en accommoder, ce que j'arrive bien à faire d'habitude, mais là j'ai eu vraiment du mal. Je l'expliquerais surtout en mettant en avant l'ambiance et l'atmosphère de la ville qui ne dégage rien.
Je ne me suis pas senti imprégné d'une quelconque aura que peut éventuellement dégager le film, vous savez ce genre de trucs des années 80 grotesques au possible mais où tu te dis quand même : Ah ouais y'a un truc, j'ai envie de m'identifier aux personnages et à leur bourgade.
Les protagonistes étant un peu trop nombreux et pas développés pour un sou, ajouté à ça les décors sombres (ternes) de la ville, des lieux sans réel cachet, de personnalisation, pas de mythologie à minima développée pour la ville, que reste il à se mettre sous la dent ?

LE GLOP.

Le glop revêtant l'informe d'une masse gélatineuse, n'a pas de personnalité, il glope tout ce qui bouge le glop c'est tout.
Autant je dois reconnaître certaines scènes de glopage filmées de près plutôt impressionnantes (mais bien trop rares malheureusement) pour l'époque et bien gores comme on aime (LE bon point du film), autant leurs raretés fait contrepoids avec le nombre de scènes où le glop est filmé - enfin devrais je dire rajouté par dessus la pellicule – de plus loin.
Niveau effets spéciaux, le film a pris un sacré coup de vieux. Et... On y croit pas vraiment.

Curiosité, Jack Nance fait un caméo pendant 5 secondes dans le rôle d'un médecin qu'on ne reverra jamais, après ses premiers films avec David Lynch. Pourquoi ?

J'aurai du mal à vous le conseiller vraiment... Même en mettant de coté le contexte de production de l'époque, il n'a pas vraiment de charme.

Ma note : Pas glop / 10

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 725 fois
1 apprécie · 2 n'apprécient pas

Autres actions de Yocotte Le Blob