"le monde se divise en deux catégories..."

Avis sur Le Bon, la Brute et le Truand

Avatar Enlak
Critique publiée par le

De grands espaces sauvages, des sales gueules, des visages crasseux, le regard dur et fixe, des répliques incisive, de longs plans silencieux, une musique entraînante (signée Ennio Morricone), des villages poussiéreux, « le Bon, la Brute le Truand » est un de plus célèbre film de western spaghetti popularisé par Sergio Leone.

Ici l’inflexible Clint Eastwood, grand arpenteur de l’ouest américain et tireur hors pair malin, s’associe avec un voyou retors. Ils suivent la piste d’un trésor caché, mais ils ne sont pas les seuls, un marshal impitoyable part lui aussi à sa recherche. Tous à différents degrés déterminé et habile, et tous redoutables. Traversant des terres transformées en champ de bataille lors de la guerre de Sécession, ils s’allient et se trahissent. Jusqu’au fantastique duel au sommet entre les trois cow-boys, regard impassible et bras prêt à jaillir pour saisir le colt de la ceinture.

Néanmoins si je peux me permettre quelques critiques (comment, pour un tel film !), je lui trouve quelques longueurs, et force est de constater que « le Bon » s’en sort toujours avec tellement de chance que ça en tient parfois du miracle ! Mais comme souvent pour les classiques, on passe volontiers (trop volontiers ?) sur ces légers défauts. Le film vaut surtout par sa réalisation (jeu d’acteur, musique et mise en scène) plus que par l’émotion dégagée ou les enjeux de l’histoire, en conséquence je ne le mettrais pas dans mon top 10, mais cela n’enlève rien à ses indéniables qualités.

Une œuvre célèbre tournée d’une main de maître par un réalisateur qui est parvenu à devenir une référence dans le 7° art par son style particulier.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 491 fois
7 apprécient

Enlak a ajouté ce film à 1 liste Le Bon, la Brute et le Truand

Autres actions de Enlak Le Bon, la Brute et le Truand