Dépendance à l'adrénaline

Avis sur Le Braqueur, la dernière course

Avatar Gritchh
Critique publiée par le

Tiré d'un roman, lui-même tiré d'une histoire vraie, Le braqueur - La dernière course (Der Räuber) raconte l'histoire d'un marathonien qui braquait les banques. Le réalisateur, Benjamin Heisenberg, semble essayer de comprendre pourquoi le personnage principal, dès sa sortie de prison, se remet de façon compulsive au braquage, alors que ses réussites sportives pourraient le satisfaire. Est-ce parce qu'il lui faut toujours plus d'adrénaline ? Est-ce, comme il nous le fait ressentir dès le début du film, parce que c'est plus une machine froide qu'un homme ? Le braqueur n'est pas "méchant" mais il reste impénétrable, même pour sa compagne. C'est d'ailleurs le seul personnage du film pour lequel on peut ressentir de l'empathie.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 441 fois
5 apprécient · 2 n'apprécient pas

Autres actions de Gritchh Le Braqueur, la dernière course