Bande-annonce
Affiche Le Carrefour de la mort

Le Carrefour de la mort

(1947)

Kiss of Death

12345678910
Quand ?
7.3
  1. 0
  2. 0
  3. 2
  4. 4
  5. 11
  6. 40
  7. 107
  8. 69
  9. 16
  10. 3
  • 252
  • 23
  • 190

La veille de Noël, Nick Bianco attaque une bijouterie avec deux complices. Mais le braquage échoue et Nick, blessé, est arrêté. Comme il refuse de donner ses complices, il est condamné à vingt ans de prison. En prison il apprend le suicide de sa femme et décide de parler afin de sortir de prison...

Casting : acteurs principauxLe Carrefour de la mort
Casting complet du film Le Carrefour de la mort
Match des critiques
les meilleurs avis
Le Carrefour de la mort
VS
Kiss of death

La veille de Noel, Nick Bianco et ses complices braquent une bijouterie dans un grand magasin. Nick est arrêté et envoyé en prison. Refusant de moucharder, il est condamné à 20 ans de prison. Le carrefour de la mort (Kiss of death) est un film noir d'Henry Hathaway de 1947. Le film raconte l'arrestation d'un braqueur, qui, obéissant au code d'honneur refuse de balancer le nom de ses complices. Sa femme s'étant...

5 1
Critique de Le Carrefour de la mort par Maqroll

Bon polar noir superbement réalisé par Henry Hathaway, dans la plus pure tradition de l’expressionnisme, Le Carrefour de la mort souffre hélas de quelques défauts rédhibitoires, notamment au niveau d’un scénario un peu approximatif avec des invraisemblances et surtout des ellipses dans la continuité du récit qui manque de fluidité. Par ailleurs, l’interprétation est hétéroclite car si Richard Widmark, Brian Donlevy, Karl Malden et Coleen Gray sont excellents, on ne peut en dire autant de... Lire la critique de Le Carrefour de la mort

Critiques : avis d'internautes (18)
Le Carrefour de la mort
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Le carrefour de la mort (1947)

Il s'agit d'un film noir se déroulant à New York et filmé en noir et blanc. Le film démarre fort, la veille de Noël, par le braquage d'une bijouterie. Nick se fait prendre mais il refuse de dénoncer ses complices. Alors qu'il purge sa peine il apprend que sa femme s'est suicidée. C'est en trop ! Il décide de parler et de devenir un mouchard afin d'être libéré et de pouvoir s'occuper de ses... Lire la critique de Le Carrefour de la mort

4
Avatar greenwich
8
greenwich ·
Découverte
Le baiser de Judas

Voilà un film typique de la production de la 20th Century Fox dans les années 40. ça se présente comme un film noir, mais ça dépasse largement le genre. Au point que ceux qui attendraient un film noir traditionnel risquent d'être déçus. D'emblée, l'enjeu social est posé. New York en période de Noël. Le paradis des achats en tous genres. Mais quand on n'a pas assez d'argent pour combler ses... Lire l'avis à propos de Le Carrefour de la mort

18 9
Avatar SanFelice
7
SanFelice ·
Le mouchard se tient à carreau

Petit film noir bien troussé par ce tâcheron de Hathaway sur un scénario de Ben Hecht qui entraînera deux remakes, un en western et un avec Nicolas Cage, et qui reste surtout dans l'histoire pour la composition hallucinée de Richard Widmark dans un premier rôle qui l'enverra d'emblée dans la course aux oscars du meilleur second. Victor Mature, toujours trop luisant et gominé pour être... Lire l'avis à propos de Le Carrefour de la mort

16 6
Avatar Torpenn
7
Torpenn ·
Le rire de Tommy Udo

Certains critiques ont tendance à amplifier la célébrité de ce film presque essentiellement pour la prestation de Richard Widmark pour sa première apparition à l'écran, en tueur sadique et névrosé Tommy Udo, et surtout pour la célèbre scène où il éclate d'un rire nerveux et sardonique en poussant une paralytique dans un escalier après l'avoir attachée à son fauteuil. Certes cette scène... Lire la critique de Le Carrefour de la mort

10 16
Avatar Ugly
7
Ugly ·
Le remake westernien de Gordon Douglas en 1958 le surpasse aisément.

Du bon et du moins bon. Côté bon, Hathaway sait parfaitement filmer l'angoisse (la scène de l'ascenseur au début ou celle où Widmark est derrière les rideaux à la fin), Le meurtre de la vielle dame reste anthologique, et puis, il y a la tronche de Widmark et son ricanement sadique qui hante longtemps la mémoire. Le moins bon c'est la scène bien gnangnan à l'orphelinat (à la limite du... Lire la critique de Le Carrefour de la mort

Avatar estonius
6
estonius ·
Toutes les critiques du film Le Carrefour de la mort (18)
Bande-annonce Le Carrefour de la mort
Vous pourriez également aimer...