Avis sur

Le Cas Richard Jewell par Georgeslechameau

Avatar Georgeslechameau
Critique publiée par le

Alors moi je ne regarde les films de Clint Eastwood que depuis 2001. Donc s'il fallait extirper des thématiques de son cinéma et très appropriés pour décrire Richard Jewell, je dirais que :
- Clint Eastwood semble avoir perdu toute confiance en les institutions majeure en charge du pays, chose qu'il traite dans ses films. La police (le FBI dans RIchard Jewell et J. Edgar) , l'armée (Mémoire de nos pères, American Sniper), Les médias (Richard Jewell, Mémoires de nos pères). En sous texte dans ses films, comment des vies peuvent se voir ruiner par ces institutions, intentionnellement ou non.
- Il s'agit dans la plupart de ses films d'observer comment un personnage neutre va réagir à une forme de corruption. Certains ne changent pas, d'autres se transforment totalement, en termes d'empathie (pas forcément de bien ou de mal dans son ciném, en dépit des apparences)

Richard Jewell est intéressant pour sa façon de montrer la descente aux enfers d'un personnage qui justement ne change pas, absorbe tous les dysfonctionnements institutionnels. Bien sûr, il y a ces personnages pétris de bonnes intentions, ou ceux qui sont unidirectionnels (nombreux!), qui par leurs interactions n'évitent pas au film un déroulement assez prévisible. Puis il y a la mise en scène très académique de Eastwood, propre, sans excès ni originalité. En termes de rythme, on reste dans l'habituelle présentation succincte, un climax à 1/5 du film et le reste observant l'impact de celui-ci sur le monde.

Richard Jewell n'est absolument pas un film sur le terrorisme mais bien un film sur une Amérique incapable de se rendre compte de sa propre corruption. Un film qui persiste à mettre sur un piédestal ces loosers naïfs qui gardent une image d’Épinal des valeurs morales qui constituent les hommes et leur société. Un film qui du coup paraît bien inconséquent, parce qu'il crie haut et fort une évidence. Celle de la pertes de repères moraux de notre société...

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 11 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Georgeslechameau Le Cas Richard Jewell