Belle ode à la liberté

Avis sur Le Cavalier électrique

Avatar Redzing
Critique publiée par le

Un ancien champion de rodéo au bout du rouleau, transformé en icône publicitaire ringarde, décide de fuir dans les grandes étendues avec le cheval mascotte de la société qui l'emploie. Il sera suivi par une journaliste coriace. La collaboration entre Sidney Pollack et Robert Redford a donné lieu à de très bons crus. "The Electric Horseman" ne fait pas partie des plus connus, mais vaut amplement le détour.

On souligne en premier lieu les magnifiques paysages naturels de l'Utah et du Nevada, filmés à coups de plans panoramiques soignés. Puis le tandem piquant Redford / Fonda, tout deux incarnant des personnages charismatiques bien décidés à aller jusqu'au bout de leurs intentions. Si l'ensemble souffre parfois d'un manque de rythme, le ton est léger et les dialogues sont amusants. Cela n'empêche pas le scénario de tacler le monde de la publicité, entre deux odes à la liberté. Un beau petit film.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 23 fois
Aucun vote pour le moment

Redzing a ajouté ce film à 1 liste Le Cavalier électrique

Autres actions de Redzing Le Cavalier électrique