Affiche Le Cave sort de sa planque

Le Cave sort de sa planque

(1976)

Il trucido e lo sbirro

12345678910
Quand ?
6.1
  1. 0
  2. 0
  3. 1
  4. 2
  5. 10
  6. 27
  7. 12
  8. 2
  9. 0
  10. 0
  • 54
  • 6
  • 32

Ce n'est pas parce qu'on s'appelle "Poubelle" qu'on est indécrottable. C'est ce que va prouver "Monnezza", prisonnier affublé de ce charmant surnom et engagé par un flic sans foi ni loi pour sauver une fillette d'un enlèvement. Très gravement malade, la petite Camille a besoin de soins médicaux...

Casting : acteurs principauxLe Cave sort de sa planque
Casting complet du film Le Cave sort de sa planque
Critiques : avis d'internautes (6)
Le Cave sort de sa planque
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Critique de Le Cave sort de sa planque par Eowyn Cwper

Il y a pas mal d'américanophilie chez Umberto Lenzi, mais peut-être doit-on cela à son scénariste, Umerto Lenzi. Blague à part, ce n'est pas tous les jours qu'un générique présente une si belle coquille. Pas d'erreur cependant dans l'introduction : ce sont bien les paysages d'un vaccaro solitario. Illusion d'une Amérique bien lointaine ; c'est en Italie que se passent les...

Avatar Eowyn Cwper
4
·
Thomas Monnezza Millian Show

Bien sympa ce petit Clan des pourris, singé Lenzi dont j'avais déjà apprécié Brigade spéciale. D'ailleurs le ton des deux films est sensiblement identique, un apport comique au sein d'images dont la violence est très âpre. Encore plus ici, le personnage de Monnezza est un sacré bout en train, à l'intonation taquine et communicative, le dialogue incisif toujours marrant. Le propos du Clan des... Lire la critique de Le Cave sort de sa planque

1
Avatar oso
7
oso ·
Découverte
LE CLAN DES POURRIS de Umberto Lenzi

Sous les oripeaux du film policier un brin foutraque, dû avant tout à son interprète vedette (le très volubile Tomàs Miliàn), le film est surtout un portrait en creux de la violence qui régnait dans la péninsule transalpine quand elle vivait sous les années de plomb. Des petits voyous arracheurs de sac à main, des braqueurs de banques, au business de l'enlèvement, jusqu'à l'assassinat... Lire l'avis à propos de Le Cave sort de sa planque

Avatar littlebigxav
6
littlebigxav ·
Critique de Le Cave sort de sa planque par AMCHI

Si le Lenzi réalisateur de Giallos me déçoit par contre le Lenzi réalisateur de Poliziesco (polar italien des années 70 souvent violent et au ton virulent) s'avère plus à l'aise dans cet élément et Le Clan des pourris à part un scénario mal écrit est un divertissement bien calibré. Pour sauver une fille kidnappée un flic ne va pas hésiter à user de méthodes douteuses grâce à l'aide d'un groupe... Lire l'avis à propos de Le Cave sort de sa planque

Avatar AMCHI
6
AMCHI ·
Critique de Le Cave sort de sa planque par BaNDiNi

Polar ritalien rigolard avec un Thomas Millan en roue libre. Assez loin des "polars à l'italienne" tels qu'on les connait (les fameux "poliziotteschi" dur à cuir un brin fascisant), ce Clan des Pourris peut tout de même se targuer d'avoir engendré toute une tripotée de films basé sur sa trame, à savoir un flic s'associant avec un malfrat pour résoudre une enquête. La plus connue des... Lire l'avis à propos de Le Cave sort de sa planque

Avatar BaNDiNi
6
BaNDiNi ·
Toutes les critiques du film Le Cave sort de sa planque (6)