Loup ou Succube ?

Avis sur Le Chaperon rouge

Avatar ShedaoShai
Critique publiée par le

Cette critique fait partie d'une série sur les films de loup-garou avec Le loup garou de paris, The Howling, Le chaperon rouge, Peur bleue (1986) alias Silver Bullet, Pleine lune (1996) alias Bad Moon.

Dans un village perdu au milieu d’un bois hanté les habitants ont trouvé un accord avec le loup-garou qui rode. Depuis des générations à chaque pleine lune ils lui offrent des animaux d’élevages en sacrifice et lui à arrêter de les traquer. Mais soudainement les meurtres sauvages reprennent, le loup à rompu le pacte pour une raison inconnue et les villageois n’ont d’autre choix que de découvrir sa cachette. Au même moment des chasseurs de monstre débarquent dans le village et leur chef à des méthodes radicales pour découvrir l’identité humaine du loup qui se cache selon lui non pas dans la forêt mais au milieu des villageois. Valérie, une jeune femme dont la sœur est l’une des victimes du loup, va mener sa propre enquête mais le monstre semble lui porter un intérêt tout particulier et le village cache plus d’un secret…

Red Riding Hood est une très bonne surprise !! J’avoue que je partais avec des aprioris, grosse machine Hollywoodienne qui met ses salles pattes sur un conte pour enfant etc.
Bien loin du conte nous somme ici dans un huis clos à l’échelle du village où tous deviennent suspect aux yeux de Valérie et donc des nôtres, même la grand-mère du conte. Les méthodes des chasseurs de monstres sont une allusion évidente aux plus glorieux moments de l’inquisition et nous rappelle que la bête est en chacun de nous et que rien ne vaut la peur pour l’éveiller, pour rendre l'homme plus que mauvais.
Oui, même pour cette petite friponne de Valérie qui m’évoque plus un succube tentateur que l’innocent petit chaperon rouge mais bon en même temps quand tu prends Amanda Seyfried dans le rôle tu sais où tu vas.

D’ailleurs c’est marrant car dans Jennifer Body c’est elle qui tue le succube, alors que j’étais plus sous son charme que celui de Megan Fox qui joue le démon diablement sexy... hum je m’égare, ce sera pour une autre fois.

Le loup a un très bon rendu, il dégage férocité et puissance et ce livre à un joyeux jeu de massacre et puis il a une apparence assez différente de ce qu’on voit dans les autres films de la sélection pour les loups-garous. C’est un très gros loup comme dans … Twilight… merde. Mais bon il est autrement plus badass !

Le label Razorback approuve.

7 griffures sur 10

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 106 fois
0 apprécie · 1 n'apprécie pas

Autres actions de ShedaoShai Le Chaperon rouge