"Mors moi !" "Euh non... Ca c'est dans l'autre film..." "Oups quelle cruche..."

Avis sur Le Chaperon rouge

Avatar Rahab
Critique publiée par le

On ne bouge plus pour le cliché !
Je sors de la séance à l'instant même, mais en réalité je crois que je connaissais déjà la totalité du film en entrant dans la salle. Ce film véhicule tellement de clichés qu'on a l'impression de se balader à Cannes. J'ai eu un seul doute sur la chute finale qui s'est très vite dissipé. Comment expliquer clairement : la réalisatrice a prélevé un morceau d'orteil à son Pattison chéri pour en faire deux clones imparfaits (comme les figurines qui ressemblent pas vous voyez ?) et une blonde aux forts arguments qui ne se décide pas entre le "beau gosse" et... "l'autre beau gosse". Les dialogues ont été écrits pendant un atelier d'écriture en maternel et chez des dyslexiques sans doute... Si bien qu'entre deux morceaux de musique (et attention c'est pas facile !) on peut s'amuser à deviner la réplique qui va suivre, ainsi pourrez vous vous amuser pour très chère la séance. Non cela ne soulage pas la douleur aux fesses qu'inflige le prix mais que voulez-vous....
Si vous aimez le conte vous vous doutez qu'il ne faut absolument pas s'attarder sur ce film. Le loup, c'était une excellente idée, sauf exploitée comme dans la série Twilight. Alors pour le coup, tout le monde dit "c'est comme Twilight", habituellement j'essaie de sortir des sentiers battus mais en effet c'est un étron pour pré-pubère à la Twilight (nom à présent utilisé pour nommer un genre de film bien précis cela dit, bel effort).
Je m'attendais à un "mors moi machin" (oui ce n'est pas Edward mais j'ai oublié son nom et ça fait une allitération en "m" comme "ce film est une m...") mais finalement on y échappe de très peu.
Bon les images et les couleurs sont tout de même travaillées et Gary Oldman écrase quand même tout ce qui environne donc je suis peut-être légèrement de mauvaise foi (en même temps avec le budget qu'elle a dû dégoter c'était un minimum).
Sur ce, ci vous voulez vous amuser vous pouvez toujours faire un montage entre Twilight et ce film en conservant une histoire tout à fait crédible ; il suffit juste de conserver les champs / contre-champs et les dialogues se forment tout seuls. Peut-on considérer ça comme la patte de la réalisatrice ? Oho que nenni, c'est juste que ça vend "vachement" bien paraît-il !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 901 fois
6 apprécient · 1 n'apprécie pas

Autres actions de Rahab Le Chaperon rouge