Guimauve et vide

Avis sur Le Château ambulant

Avatar Xenos120
Critique publiée par le

Il y a deux Sophie, la "veille" que j'apprécie, sans plus, et la jeune que je déteste.

La veille qui a du caractère, se plaint de sa vieillesse, ne se laisse pas faire (elle s’accommode très vite d'être veille, d'ailleurs elle fait le maximum pour se faire passer pour une mémé). La jeune tombe amoureuse de Hauru (personnage ennuyeux au possible) sans trop de raison, en fait je crois parce qu'il est beau. De plus on comprend dès le départ qu'elle va tomber amoureuse de lui, la grosse surprise !

Les deux Sophie sont très polies (elles passent leur temps à remercier tout le monde), la veille a plus de caractère, la jeune est juste très gentille (elle est gentille avec la sorcière qu'il lui a jeté un sort, après tout ce n'est pas grave d'être ensorcelé !). Des deux, c'est surtout la jeune qui est très niaise.

Sophie pendant pratiquemment tout le film ne sert qu'à faire le ménage, elle semble adorer ça. La parfaite petite ménagère. Vous avez compris les filles ? Il faut être comme Sophie : être très gentille, polie, tomber amoureux d'un mec juste parce qu'il est beau et surtout faire le ménage !

Le film devient guimauve à partir du moment ou Sophie tombe amoureuse.

La fin est terriblement guimauve ! Tout est bien qui finit bien, tout le monde s'aime. Ah pitié !

Des facilités scénaristiques : lors de la chute du château qui s'explose bien dans la ravin, Sophie et le chien s'en sortent sans une égratignure, mais bien sûr ! Sophie disparaît de chez elle sans prévenir personne, elle ne s'est pas dit que ça allait inquiéter ses proches ? On pense que la sorcière est la grande méchante mais en fait non (il n'y a même pas de méchant en fait). La sorcière devient même gentille. Je pensais que c'était parce qu'elle était devenue gateuse mais en fait non. Elle devient gentille, juste comme ça (parce qu'être méchant c'est pas bien).

Au delà de la guimauve qui m'a donné envie de vomir, je me suis également ennuyé dans ce film car il ne s'y passe pas grand chose. Il y a un fond de guerre mais sous exploité (cette dernière se termine à la fin comme par magie). Ce film c'est juste la vie quotidienne chiante sur fond de guerre.

Au niveau personnages, Calcifer et l'épouvantail sont attachants, les autres insipides. Artistiquement, le film est beau. Les musiques sont bonnes. Ce sont ces deux points où Miyazaki ne m'a jamais déçu. J'aime tous ces films sauf celui-ci. Tant de guimauve c'est indigeste.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 187 fois
1 apprécie

Autres actions de Xenos120 Le Château ambulant